15/06/2018 17:13
"Vers un tourisme zéro déche" était le thème de la 4e édition du programme "Agir pour une baie de Ha Long verte" lancée 14 juin dans la province de Quang Ninh (Nord) par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), en collaboration avec le Centre de soutien au développement vert GreenHub et le Centre "Vivre et apprendre pour l'environnement et la communauté" (Live & Learn).
>>Agir pour une baie d’Ha Long verte
>>L’ambassadeur américain Ted Osius au programme "Agir pour une Ha Long verte"
>>Quang Ninh : pour une baie de Ha Long verte, propre et belle

Des bénévoles participant au programme "Agir pour une baie de Ha Long verte". Photo: Van Duc/VNA/CVN

"Agir pour une baie de Ha Long verte" est un programme dans le cadre de l’initiative "Ha Long - Cat Bà Alliance", financée par l'Agence américaine pour le développement international (USAID), en écho de la Journée mondiale de l'environnement 2018. Le programme a réuni plus de 100 bénévoles d'agences de voyage, hôtels, universités, de l’USAID et d'organisations non gouvernementales.

"Protéger l’environnement est l’une des missions centrales du comité de gestion de la baie de Ha Long", a déclaré sa cheffe adjointe Nguyên Huyên Anh en soulignant les efforts de cette organisation dans l’application des progrès techniques dans la protection de l’environnement. La 4e édition du programme "Agir pour une baie de Ha Long verte" a pour l'objet d'encourager les établissements d’hébergement de réduire leurs déchets, notamment les déchets plastiques. Environ quatre tonnes de déchets ont été collectés lors des trois éditions précédentes du programme "Agir pour une baie de Ha Long verte".

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.