29/06/2021 21:02
>>Décès de Kaunda : l'Afrique du Sud décrète dix jours de deuil national
>>En Afrique du Sud, un train pour soigner les plus pauvres

La Cour constitutionnelle sud-africaine a condamné, mardi 29 juin, l'ancien président Jacob Zuma à 15 mois de prison pour outrage à la justice après son refus de comparaître devant une commission anti-corruption, lui ordonnant de se rendre dans "les 5 jours". Saisie par une commission anti-corruption, la plus haute juridiction a rendu ce verdict à " la majorité des ses membres", a précisé la juge Sisi Khampepe. "La Cour constitutionnelle n'a pas d'autre choix que de conclure que M.Zuma est coupable d'outrage à la justice", a déclaré la magistrate avant l'énoncé de la sentence. "Ce genre de réticence et de défi est illégal et sera puni", a déclaré Mme Khampepe. "Je n'ai pas d'autre choix que d'emprisonner M. Zuma, dans l'espoir que cela envoie un message sans équivoque ( ...) l'État de droitet l'administration de la justice prévalent". Depuis la création en 2018 de la commission chargée d'enquêter sur la corruption généralisée pendant ses neuf années au pouvoir, M. Zuma, a évité d'avoir à s'expliquer, empilant les recours ou faisant valoir son droit au silence.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Quang Binh réduira de moitié les frais d'entrée dans ses célèbres grottes en 2022 Les autorités de Quang Binh ont décidé que les billets d'entrée pour plusieurs de ses célèbres grottes, dont la plus grande du monde-Son Doong, seraient réduits de moitié à partir de l'année prochaine pour stimuler le tourisme.