04/08/2021 12:58
Quatre personnes ont été tuées mardi soir 3 août dans un attentat impliquant un véhicule piégé et des assaillants à pied dans la capitale de l'Afghanistan, à proximité du domicile du ministre afghan de la Défense, le général Bismillah Mohammadi qui est sain et sauf.
>>Afghanistan : reprise des combats près d'Hérat, la grande ville de l'Ouest
>>Afghanistan : les bureaux de de l'ONU attaqués à Herat, un policier afghan tué
>>Une quarantaine de morts et 150 disparus en Afghanistan

Vue d'ensemble de tentes d'un camp de déplacés dans le district de Dand, dans la province de Kandahar (Afghanistan), le 7 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

À deux heures d'intervalle, deux fortes explosions ont secoué Kaboul. Chaque explosion a été suivie de tirs nourris.

Des "terroristes ont fait détoner une voiture remplie d'explosifs dans une zone résidentielle de Kaboul (...) Après cela, un certain nombre de terroristes sont entrés dans des maisons et ont affronté les forces de sécurité", a expliqué le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, Mirwais Stanekzai.

En fin de soirée, il a annoncé que les opérations des forces de sécurité "viennent de se terminer. Tous les assaillants ont été tués (...) la zone est désormais sécurisée".

Selon des sources sécuritaires ont indiqué que quatre personnes avaient été tuées et une vingtaine blessées.

Plusieurs sources sécuritaires ont indiqué sous le couvert de l'anonymat que le véhicule piégé était conduit par un kamikaze qui avait déclenché les explosifs devant la maison d'un député, voisine du domicile du général Bismillah Mohammadi, ajoutant que plusieurs assaillants étaient parvenus à entrer chez le député.

"Ce (mardi) soir 3 août, des terroristes ont mené une attaque suicide contre ma maison. Dieu merci (...) rien n'est arrivé à moi ou aux membres de ma famille. Mais malheureusement certains de mes gardes ont été blessés", a déclaré le ministre de la Défense dans la soirée.

Plus tôt mardi 3 août, la Mission de l'ONU en Afghanistan (Unama) a exprimé dans un tweet "sa profonde inquiétude pour les civils afghans à Lashkar Gah, où les combats s'intensifient", appelant à "la cessation immédiate des combats dans les zones urbaines" sous peine de "conséquences catastrophiques".

Elle a indiqué qu'au moins 40 civils avaient été tués et 118 blessés ces dernières 24 heures au cours des combats dans Lashkar Gah, ville de 200.000 habitants, lors de l'offensive des talibans ou des bombardements de l'armée afghane.

Les autorités de la province d'Hérat (Ouest) ont elles affirmé mardi 3 août que les forces afghanes avaient repris plusieurs zones des faubourgs de la capitale provinciale aux talibans, parvenus ces derniers jours à quelques kilomètres de cette ville de 600.000 habitants.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le Vietnam rouvrira la station balnéaire de Phu Quôc aux touristes internationaux Le Vietnam rouvrira le premier octobre prochain sa célèbre station balnéaire de Phu Quôc (Sud) aux touristes internationaux venant d’un pays ou territoire classé en zone verte, au moment où son tourisme espère des jours meilleurs après un hiatus dévastateur en raison de l’épidémie de COVID-19.