17/10/2017 18:13
Deux attaques simultanées étaient en cours mardi 17 octobre en Afghanistan, contre une enceinte de la police à Gardez (Sud-Est) revendiquée par les talibans, qui a fait au moins 15 morts, et contre un district de Ghazni, à une centaine de kilomètres plus à l'ouest.

>>Les États-Unis vont envoyer 3.000 soldats supplémentaires en Afghanistan
>>Afghanistan : 4 morts, 14 blessés dans un attentat sur un marché
 

La fumée monte du site d'un attentat-suicide dans un centre de police de la ville de Gardez, capitale de la province orientale de Paktia en Afghanistan, le 17 octobre. Photo : AFP/VNA/CVN

Au moins 15 personnes ont été tuées et plus de 40 blessées, dont des civils, à Gardez, capitale de la province de Paktiya, où le vaste complexe abrite différentes forces de police et un centre de formation et jouxte une université.

"Nous avons jusqu'à présent dénombré 15 morts et plus de 40 blessés, dont des femmes, des étudiants et des policiers acheminés dans les hôpitaux de Gardez", a déclaré à l'AFP le Dr Hedayatullah Hamidi, directeur des hôpitaux publics de la province, trois heures après le début de l'attaque qui se poursuivait à midi locales (07h30 GMT).

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur Najib Danish a pour sa part confirmé la mort du chef de la police provinciale, Toryalay Abdani.

Simultanément, dans la province de Ghazni, au sud-ouest de Kaboul, "un véhicule humvee a explosé devant les bureaux du gouverneur du district d'Andar, blessant sept policiers et une vingtaine de civils", selon un premier bilan du porte-parole du gouverneur, Haref Noori Ghazni.

Cette opération n'a pas été revendiquée et "les affrontements sont toujours en cours", a précisé ce porte-parole. Ce district est distant d'une centaine de km environ de Gardez.

Les talibans ont en revanche rapidement revendiqué l'opération de Gardez par un message de leur porte-parole Zabiullah Mujahid, sur Twitter, affirmant avoir fait des "dizaines" de victimes.

La province de Paktiya, frontalière des zones tribales du Pakistan, est un fief taliban où est également signalée une forte présence du réseau Haqqani, affilié aux insurgés et auteur de nombreuses attaques sanglantes et enlèvements.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Ouverture de la fête de la Mère Âu Co à Phu Tho La fête en commémoration de la Mère des Vietnamiens Âu Co a été officiellement inaugurée le 22 février (soit le 7e jour du 1er mois lunaire) au Temple qui lui est dédié dans la commune de Hiên Luong, district de Ha Hoa, province de Phu Tho (Nord).