01/10/2019 08:56
Abdullah Abdullah, principal rival du chef de l'État Ashraf Ghani à l'élection présidentielle qui s'est tenue samedi 29 septembre en Afghanistan, a revendiqué la victoire lundi 30 septembre sans attendre les résultats officiels.
>>Présidentielle : les Afghans ont voté sous la menace des attentats et de la fraude
>>Les Afghans aux urnes pour une présidentielle

Abdullah Abdullah (centre) lors d'une conférence de presse à Kaboul, le 30 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Nous avons le plus grand nombre de voix dans cette élection", a déclaré Abdullah Abdullah, principal rival du chef de l'État Ashraf Ghani à l'élection présidentielle lors d'une conférence de presse, en affirmant qu'"il n'y aura pas de deuxième tour".

La Commission électorale indépendante (IEC), qui n'a pas encore publié le chiffre de la participation au premier tour, a vivement réagi.

"Aucun candidat n'a le droit de se proclamer vainqueur. Selon la loi, c'est l'IEC qui décide qui est le vainqueur", a commenté à la télévision un de ses responsables, Habib Rahman Nang.

Abdullah Abdullah et le président Ashraf Ghani sont les deux favoris, sur 18 candidats, de cette élection. Il s'agit de la quatrième présidentielle à se tenir depuis que les talibans ont été chassés du pouvoir en 2001.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Côn Dao figure parmi les endroits où l’eau est la plus bleue du monde Située dans la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu, l'île de Côn Dao est classée dans une liste mondiale des meilleurs endroits où les visiteurs peuvent profiter de l’eau bleue, selon le magazine Travel Leisure.