08/12/2018 20:27
>>Donald Trump demande à son ministre de la Justice de mettre fin à l'enquête russe
>>L'enquête russe s'accélère : trois ex-conseillers de Trump poursuivis

Paul Manafort, ancien directeur de la campagne présidentielle de Donald Trump, a menti aux enquêteurs fédéraux après avoir signé un accord de plaider-coupable dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie, a accusé vendredi 7 décembre le bureau du procureur spécial Robert Mueller dans un document déposé en justice. À 17h00 heure locale (22h00 GMT), une juge du district de Columbia, Amy Berman Jackson, a accepté la demande du procureur spécial de déposer un rapport sous scellés et ordonné la publication d'une version expurgée de ce document. Selon ce dernier, l'ancien proche du président américain est accusé d'avoir "commis des crimes fédéraux en mentant au FBI et au bureau du procureur spécial sur toute une variété de sujets" en violation de son accord de plaider-coupable. Depuis la conclusion de cet accord, M. Manafort a menti sur cinq sujets clés, notamment ses contacts avec l'homme d'affaires russe Konstantin Kilimnik, soupçonné d'être lié aux services de renseignement russes, accuse le procureur spécial, notant que son équipe avait obtenu des preuves sous forme de communications électroniques et de relevés de voyage.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).