13/04/2017 16:46
La Vietnamienne Doàn Thi Huong et l’Indonésienne Siti Aisyah, les deux suspectes de l’assassinat du ressortissant nord-coréen Kim Chol en Malaisie, ont été escortées jeudi matin 13 avril par des policiers armés pour leur comparution devant le tribunal de Sepang.

>>Procès de Kim Chol : Doàn Thi Huong rencontre son père en Malaisie
 

La suspecte vietnamienne Doàn Thi Huong (centre). Photo : AFP/VNA/CVN


Lors de l’audience, le juge Harith Sham Mohamed Yasin a lu la décision de report des auditions des accusées au 30 mai, faute de documents suffisants. Selon des procureurs, il faudra un mois et demi pour compléter le dossier.

Les deux suspectes sont accusées d’avoir, le 13 février, projeté sur le visage du ressortissant nord-coréen Kim Chol, du VX, un agent neurotoxique. Kim Chol a succombé pendant son transfert à l’hôpital. Le 1er mars, lors de la première audience, les deux suspectes ont été inculpées. Elles ont nié toutefois les chefs d’accusation.

Doàn Thi Huong a déclaré avoir été trompée, pensant qu’elle participait à un vidéo-clip comique. Selon la loi malaisienne, en cas de reconnaissance de culpabilité, elles encourent la peine capitale.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La beauté idyllique du village de Coi à Phú Tho Niché sous de grandioses pics calcaires, le village de Coi, district de Tân Son, province de Phú Tho, ressemble à une émeraude brute au sein de la nature sauvage. Un site incontournable pour les touristes!