25/02/2021 22:39
Le Tribunal populaire de Hanoï a décidé de rouvrir le 8 mars le procès en première instance de l'affaire de "violation de la réglementation des investissements dans des travaux de construction entraînant de graves conséquences", survenue à l'usine d'éthanol de Phu Tho.
>>Corruption : le Premier ministre israélien de nouveau devant la justice
>>Report pour la 2e fois du procès de Vu Huy Hoàng et de ses complices

Parmi les 12 accusés figurent Dinh La Thang, ancien président du Conseil d'administration du Groupe national gazo-pétrolier du Vietnam (PVN) et Trinh Xuân Thanh, ancien président du Conseil d'administration, directeur général de la Société par actions pour la construction du pétrole (PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation-PVC) et dix autres prévenus, dont de nombreux anciens dirigeants et employés de PVC et de la société par actions de pétrochimie et de biocarburants pétroliers (PVB).

Dinh La Thang, ancien président du Conseil d'administration du Groupe national gazo-pétrolier du Vietnam, un des 12 accusés dans l'affaire d'Ethanol Phu Tho. Photo : VNA/CVN

Trinh Xuân Thanh a été inculpé pour "violation de la réglementation des investissements dans des travaux de construction entraînant de graves conséquences" et "abus de positions et de pouvoirs lors de l'exercice de ses fonctions". Dô Van Hông, président du conseil d'administration, directeur général de PVC de Kinh Bac, a été aussi poursuivi pour "abus de fonction et de pouvoirs lors de l'exercice de ses fonctions".

Les 10 autres ont été poursuivis pour "violation de la réglementation des investissements dans des travaux de construction entraînant de graves conséquences". Selon l'acte d'accusation, Dinh La Thang, en tant que président du Conseil d'administration du PVN, chef du Comité de pilotage pour la mise en œuvre des projets de biocarburants, et Trân Thi Binh, directrice adjointe du PVN, ont présidé les réunions pour conclure les directions de PVB, PVC pour achever les procédures de désignation d’entrepreneurs et signé un contrat EPC avec l'alliance PVC / Alfa Laval / Delta-T, bien qu'ils savaient que PVC et l’alliance n'étaient ni qualifiées ni expérimentées pour mettre en œuvre le paquet TK05 du projet Ethanol Phu Tho. Leurs violations ont conduit à l'arrêt du projet le 27 mars 2013.

Trinh Xuân Thanh et les principaux dirigeants du PVC ont reçu les directions de Dinh La Thang et de Trân Thi Binh pour élaborer des documents et proposer la mise en œuvre du paquet TK05 malgré l'incapacité de l'alliance PVC / Alfa Laval / Delta-T dans la réalisation du projet. À la date de l’ouverture d’une instruction sur cette affaire, l'investisseur a utilisé près de 1.500 milliards de dongs pour mettre en œuvre le projet de construction d'une usine de biocarburant à l'éthanol dans la province de Phu Tho. PVB a emprunté un total de 754 milliards de dongs à la banque.

Selon l'acte d'accusation, les intérêts que PVB doit payer à la banque s’élèvent à 543 milliards de dongs.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.