06/08/2018 22:48
Le Tribunal populaire de Hô Chi Minh-Ville a achevé ce lundi 6 août le jugement en première instance de l’affaire survenue à la Vietnam Construction Bank (VNCB), pour la deuxième phase.
>>La deuxième phase de l’affaire survenue à VNCB devant la justice
>>Affaire de la VNCB : les accusés prennent leurs dernières paroles

Des accusés lors de l’affaire survenue à la Vietnam Construction Bank.
Photo: VNA/CVN

Pham Công Danh, ancien président du conseil d’administration de la VNCB, a été condamné à 20 ans de prison pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, entraînant de graves conséquences". Pour rappel, lors de la première phase de ce procès, tenue en janvier 2017, Pham Công Danh avait été condamné à 30 ans de prison ferme pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, entraînant de graves conséquences", "violation des règles relatives à l’octroi de prêts par les établissements de crédit". Pham Công Danh a alors été condamné au total à 30 ans de prison ferme pour tous ses actes.

Les 45 autres accusés ont subi des peines allant de deux ans avec sursis à 30 ans de prison pour les mêmes délits. Précisément, Trâm Bê, ancien vice-président du conseil d’administration et président du conseil de crédit de Sacombank a été condamné à quatre ans prison ; Phan Huy Khang, ancien directeur général de Sacombank, à trois ans de prison ; Phan Thanh Mai, ancien directeur général de la VNCB, à 10 ans de prison.

En outre, le tribunal a annoncé les sommes de dédommagement. Pham Công Danh et ses complices avaient effectué des violations causant plus de 15.000 milliards de dongs de pertes à la VNCB.

Rien que pour la deuxième phase, il avait prêté Sacombank, TPBank et BIDV via ses 29 compagnies créées par lui-même. Il avait déposé de l’argent de la VNCB dans ces trois banques, considérant la somme comme une garantie pour ses prêts. La somme avait été ensuite récupérée par ces trois banques car Pham Cong Danh et ses complices étaient incapables de payer leurs prêts. Ces actes ont causé plus de 6.000 milliards de dôngs de pertes pour la VNCB.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2018"

Rough Guides suggère des destinations à Hô Chi Minh-Ville Rough Guides, l'un des guides de voyage les plus réputés au monde, vient de partager des expériences passionnantes vécues à Hô Chi Minh-Ville.