16/11/2014 11:00
Le sélectionneur japonais du Onze vietnamien, Toshiya Miura, a fait grand bruit en désagençant les dispositifs tactiques de la sélection nationale. Plusieurs joueurs n’évoluent plus forcément à leur poste de prédilection depuis qu’il a pris les rênes. Et pour l’instant, ça marche !
>>Football : victoire du Vietnam face à une sélection sud-coréenne
>>AFF Suzuki Cup 2014, la pression monte

La sélection nationale de football a opéré une cure de jeunesse.

Photo : Huu Quy/VNA/CVN


La rencontre amicale entre le Vietnam et l’équipe U23 du Bahreïn disputé fin octobre au stade Thông Nhât de Hô Chi Minh-Ville a eu son lot de surprise, à commencer par la feuille de match. En effet, le coach Toshiya Miura a décidé de replacer le milieu Ngoc Hai en position de latéral droit, une place habituellement occupée par Van Long, Van Hoàn et Thanh Hiên. Le capitaine Lê Tân Tài a lui dû laisser sa place à Huy Hùng, qui honorait sa première cape. Et l’attaquant Nguyên Hai Anh, auteur de six buts depuis le mois de juin lors des matchs amicaux de la sélection nationale, a pris place sur le banc des remplaçants au profit d’Anh Duc… Avec cette disposition qui en a déconcerté plus d’un, professionnels inclus, le Vietnam s’est imposé sur un score sans appel : 3-0.

La philosophie Miura

Il semble que le coach japonais ait une vision à long terme pour le football vietnamien, comme le montre la cure de rajeunissement qu’il a opérée depuis sa nomination au poste de sélectionneur national. Plus de la moitié des joueurs évoluent dans la jeune équipe olympique vietnamienne (moins de 23 ans, avec la possibilité d’appeler trois joueurs de plus de 23 ans, ndlr) qui vient d’être convoquée pour les SEA Games 2015.

Toshiya Miura (droite) ne fait pas dans l’affectif : seuls les meilleurs sont appelés en sélection. Photo : Quôc Khanh/VNA/CVN


Toshiya Miura veut en réalité instaurer un système de concurrence saine entre les joueurs, en leur faisant passer le message qu’aucune place n’est acquise. Il espère ainsi créer un mouvement d’émulation collective au profit de la sélection et en vue de la Suzuki Cup de la fédération de football de l’ASEAN (AFF Suzuki Cup 2014), le plus important tournoi de football d’Asie du Sud-Est qui débute très bientôt. «Tout est ouvert, chacun peut tirer son épingle du jeu. Seuls les meilleurs sont appelés en sélection nationale», confirme-t-il.

Les trois éléments qu’il préconise sont le physique, la discipline et la rigueur tactique. C’est grâce à cela que le Japon est la meilleure équipe d’Asie.

Tous les joueurs sont testés

«Fin novembre, le Vietnam co-organisera l’AFF Suzuki Cup. C’est pourquoi le Onze national devra faire forte impression durant la phase de groupes. Je me concentre toujours sur les changements à éventuellement apporter et au renforcement du nombre de +sélectionnables+, pour avoir davantage d’options. Notre force, c’est le collectif», souligne Toshiya Miura. Et d’ajouter : «Je vais tester les joueurs. Puis, je choisirai les meilleurs pour la liste définitive. Outre un forfait pour blessure, trois autres seront écartés s’ils ne progressent pas à l’entraînement. Je vais discuter avec mes assistants, notamment avec notre préparateur physique, Fujimoto Hiroo, avant de prendre la dernière décision».

Aujourd’hui, personne n’est indéboulonnable en sélection.

Photo : Quôc Khanh/VNA/CVN


L’un des principes du coach Miura, on l’a compris, est que rien n’est acquis. Pour lui, il n’y a pas de notion d’équipe-type avec des titulaires et des remplaçants prédéfinis. Ce sont la forme du moment et les choses montrées à l’entraînement qui déterminent qui doit évoluer à tel ou tel poste.

Pour le moment, le schéma tactique en 4-4-2 fonctionne à merveille, les sélections A et olympique vietnamiennes ayant enchaîné plusieurs succès, toutes compétitions confondues, depuis l’instauration de ce dispositif. C’est avec cette formation que le Vietnam démarrera l’AFF Suzuki Cup 2014. Dans l’espoir que la coupe soit au bout !

Singapour est prêt à l’AFF Suzuki Cup

Les officiels de Singapour ont affirmé que le nouveau stade national était prêt à accueillir des matchs de la AFF Suzuki Cup 2014, qui commencera le 22 novembre. Ce stade de 55.000 places fait partie d’un complexe sportif d’un coût d’un milliard de dollars inauguré en juin dernier. Dans un communiqué de presse du 30 octobre, la Fédération singapourienne de football a affirmé que tout était en place pour les trois premiers matchs des éliminatoires de l’AFF Suzuki Cup de sa sélection nationale. «Cela a été un immense bonheur lorsque la Fédération de football de l’ASEAN a accepté que Singapour organise la Suzuki Cup. Nous ferons de notre mieux pour assurer les meilleures conditions durant ce tournoi», a déclaré le président de la Fédération singapourienne de football, Zainudin Nordin. L’AFF Suzuki Cup est le plus important tournoi de football d’Asie du Sud-Est avec la participation de 11 équipes : Brunei, Cambodge, Laos, Indonésie, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, Timor-Leste et Vietnam.

Le tour préliminaire a eu lieu du 12 au 20 octobre au Laos, et a mis aux prises le Myanmar, le Laos, le Cambodge, le Sultanat de Brunei et le Timor-Leste. La phase de groupes sera co-organisée du 22 au 29 novembre par le Vietnam et Singapour. Les demi-finales et la finale se disputeront entre le 6 et le 20 décembre.


Phuong Nga/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.