04/06/2020 22:35
Les ministres de l’Économie de l’ASEAN et de trois pays partenaires que sont la Chine, le Japon et la République de Corée (ASEAN+3) ont adopté une Déclaration commune sur la réduction des effets de la pandémie du COVID-19 sur l’économie.
 
>>ASEAN : le renforcement de la coopération économique au menu des ministres à Hanoï

Visioconférence des ministres de l’Économie de ASEAN+3, le 4 juin à Hanoï.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Les ministres de l’Économie de l’ASEAN et de trois pays partenaires se sont réunis en ligne jeudi 4 juin, sous l’égide du ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, pour mettre en œuvre les directions données par les dirigeants lors du Sommet spécial de l’ASEAN+3 de la réponse au coronavirus.

La déclaration commune propose de freiner l'application des mesures qui peuvent affecter l’écoulement de biens de première nécessité, de médicaments et de fournitures médicales.

Il est nécessaire de continuer de lever les obstacles non tarifaires pour la circulation des biens et services ; encourager l'élaboration d'instructions sur le déplacement des commerçants via les frontières sans saper les efforts de lutte contre le coronavirus ; profiter du Fonds de réserve du riz ASEAN+3 et d'évaluer la possibilité de constituer un stock de fournitures et d'équipements médicaux essentiels.

Selon la déclaration commune, les entreprises, notamment les PME, sont autorisées à profiter de la technologie numérique et du commerce, et de promouvoir la coopération douanière pour faciliter le passage des marchandises aux frontières.

Les ministres ont aussi convenu de continuer à élaborer le Plan d'action de l'ASEAN+3 avec des mesures plus précises.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Gành Yên : l’aquarium terrestre Gành Yên dans la province de Quang Ngai au Centre pique la curiosité des touristes qui viennent y découvrir les récifs coralliens aux formes et couleurs variées.