08/06/2015 10:37
Les vacances d’été sont là, et différents programmes pour les enfants de 6 à 14 ans sont proposés aux parents.
>>De vrais enfants
>>Le Vietnam face à la carence en micronutriments
>>Le Palais des pionniers de Hanoi fête ses 60 ans

Dès le début du mois de mai, de nombreuses petites annonces et brochures sont distribuées gratuitement dans les écoles et les quartiers résidentiels. Les cours de savoir-vivre, d’enseignement artistique et de sport, les pique-niques... attirent l’attention des parents d’élèves.

Les pique-niques permettent aux enfants d’apprendre le savoir-vivre.
Photo : Kim Chung/CVN

Quant aux écoles à participation étrangère, elles organisent des colonies de vacances de courte durée qui permettent aux élèves d’acquérir de l’expérience.

Des programmes pour toute la journée

Les établissements éducatifs privés proposent des programmes d’un à deux mois qui prennent en charge les enfants toute la journée. Ceux-ci sont appréciés par les parents d’élèves qui n’ont pas de temps de s’occuper de leurs progénitures pendant l’été.

Chaque jour de 8h à 16h, les enfants peuvent suivre des cours d’art, d’échecs, de natation, de savoir-vivre, et même d’anglais avec des étrangers, agrémentés de temps en temps de pique-niques...

Presque toutes les écoles maternelles sont en activité l’été. Nguyên Thi Ngoc, ex-présidente de l’école maternelle Ngoc Thuy à Hanoi, explique que «cela permet aux parents de travailler sans inquiétude». L’école maternelle Giang Biên, dans l’arrondissement de Long Biên (Hanoi), a inauguré ses cours estivaux. Trân Hông Hà, institutrice dans cet établissement, indique que les deux tiers des enfants de l’école sont inscrits à ces cours. «Les services en été ne sont pas différents de ceux de l’année scolaire, et les frais d’étude ne sont pas supérieurs», explique-t-elle.

Le Palais culturel des pionniers de Hanoi est une destination de prédilection de nombreux enfants en été. Photo : Hoàng Giang/CVN

Afin de répondre aux besoins des parents d’enfant, beaucoup d’instituteurs des écoles primaires donnent des cours chez eux. Trân Tu Anh, institutrice d’une école primaire dans l’arrondissement de Câu Giây, confie que depuis quelques années, elle et ses collègues organisent souvent des cours chez elle en été. Les apprenants sont pour la plupart des élèves de 8 à 10 ans. En dehors de la littérature et des maths, des cours d’anglais sont également proposés.

De nombreux cours d’art

En faisant un tour dans les Centres culturels des arrondissements et districts de Hanoi, on voit les panneaux et les affiches présentant des cours d’art qui, de fait, attirent de nombreux enfants.

Le Palais culturel des pionniers de Hanoi en est un bon exemple. Ses formations estivales sont toujours complètes. M. Thang, domicilié dans l’arrondissement de Ba Dinh, confie qu’il a inscrit sa fille à deux cours d’instruments de musique et de chant au Palais culturel des pionniers en espérant qu’après l’été, sa fille sera capable de jouer d’un instrument de musique.

Le prix de ces cours va des centaines de mille à des millions de dôngs par mois.

Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 à Hanoï Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 a eu lieu lundi matin 9 décembre à Hanoï avec quatre sessions de débat pour discuter des goulots d'étranglement du tourisme au Vietnam.