26/03/2021 08:30
L’année 2020 a été marquée par plusieurs événements exceptionnels, comme l’épidémie de COVID-19, bien sûr, mais aussi les fortes inondations qu’a connues le Centre. Les jeunes militaires ont pris une part décisive dans l’aide apportée à la population.
>>Les jeunes militaires œuvrent pour la Nouvelle ruralité
>>Elles s’engagent pour deux ans au sein de l’armée
>>La fierté des jeunes conscrits appelés sous les drapeaux

Un jeune officier distribue des masques à la population.
Photo : VNA/CVN

La lutte contre l’épidémie a mobilisé l’ensemble de la population. Mais certaines professions ont apporté un apport décisif à ce combat. C’est le cas des jeunes militaires qui ont pris part à de nombreuses activités de prévention.

Ainsi, ils ont participé à la recherche et la production de kits de test de RT-PCR en temps réel, ce qui a rendu possible un diagnostic en seulement deux heures du COVID-19. Les jeunes militaires ont également distribué 36.300 brochures et 1.356 affiches de prévention dans tout le pays, ainsi que 3.000.000 masques gratuits, 60.000 bouteilles de gel désinfectant, 50.000 vêtements de protection médicale, 120 tonnes de riz et des produits de première nécessité d’une valeur totale de plus de 10 milliards de dôngs.

Actions de prévention de l'épidémie

Outre ces réponses concrètes, ils étaient aussi en charge d’apporter un soutien à travers l’échange de mails et des discussions au standard 1407. Les jeunes avaient aussi comme mission d’insuffler de l’énergie positive à travers des articles et des commentaires sur les réseaux sociaux. Toutes ces actions leur ont permis de participer activement à la lutte contre l’épidémie mais aussi de se former pour leur futur métier et de resserrer les liens entre la population et l’armée.

Pour leurs actions exceptionnelles durant la pandémie, 36 collectifs et 37 individus ont reçu des récompenses de la part du Comité des jeunes de l’armée. 

Parmi les groupes récompensés, on peut citer les gardes-frontières de la province de Diên Biên (Nord) qui ont surveillé la frontière et empêché les entrées illégales en vue d’endiguer l’épidémie. Ils avaient aussi pour tâche de communiquer sur les moyens de prévention auprès des officiers, soldats et habitants des zones frontalières. Cette prévention s’est matérialisée par un affichage des recommandations et instructions sur la prévention et la lutte contre l’épidémie dans les transports en commun, la diffusion de slogans de propagande sur les écrans LED à la porte frontalière internationale de Tây Trang et au siège du commandement provincial des gardes-frontières.

Par ailleurs, la section de la jeunesse, aidée par le commandement des gardes-frontières de Diên Biên, a incité la population à réaliser leur déclaration médicale sur l’application NCOVI. Elle a participé activement à l’instruction des officiers, soldats, habitants sur la manière de télécharger et d’utiliser cette application en vue de fournir des informations aux établissements de santé contribuant à l’élimination de la pandémie.

Aide à la population sinistrée du Centre

L’année 2020 a été particu-lièrement éprouvante pour les habitants du Centre qui ont subi de graves dégâts liés aux inondations. Pour venir en aide aux sinistrés, ce sont plus de 600.000 officiers, jeunes et bénévoles, qui ont activement aidé la population à prévenir, lutter et surmonter les catastrophes naturelles telles que tempêtes, crues, sécheresses, intrusion saline, qui ont mené des opérations de recherche et de sauvetage. La plupart sont des jeunes des Régions militaires II, IV, V, IX, de la section des gardes-frontières et de la Marine.

Les jeunes militaires aident les sinistrés à surmonter les conséquences des catastrophes naturelles à Huê (province de Thua Thiên-Huê, au Centre).
Photo : VNA/CVN

Dans les zones touchées par les pluies et crues des provinces de Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh et Quang Tri, les jeunes ont évacué les habitants et leurs biens. Après les crues, ils ont directement participé au nettoyage de la boue, la réparation des maisons, écoles et postes médicaux afin de les aider à retrouver une vie normale.

En pratique, les jeunes ont mobilisé 20.000 moyens de transport tels que barques, canots et véhicules blindés. Ils ont également offert et monté 30 abris (80 millions de dôngs/chacun), donné 200 tonnes de riz, de milliers de banh chung (gâteau de riz gluant carré), 500.000 caisses de mi tôm (nouilles instantanées), de l’eau potable, 40 vaches reproductrices, 100.000 poulets, 17 tonnes d’aliments pour le bétail, des purificateurs d’eau et de nombreux outils ménagers d’une valeur totale de plus de 30 milliards de dôngs.

"Les jeunes de l’armée ont été le noyau dur de la mobilisation. Ils sont toujours prêts à soutenir les habitants du Centre quelles que soient les difficultés", a affirmé Dang Van Minh, président du Comité populaire de la province de Quang Ngai. Il ne faut pas oublier que les militaires eux-mêmes ont payé un lourd tribut puisque 21 officiers et membres du Comité des jeunes de l’armée sont décédés durant leur mission humanitaire auprès de la population du Centre. Treize soldats se sont vu décerner l’Insigne du courage de la jeunesse.
 
Mai Huong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.