08/03/2018 16:48
En 2014, le Vietnam occupait la 60e place sur 154 pays au classement de l’ONU relatif à l’égalité des sexes. Selon le rapport sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement de l’ONU, le pays a achevé avant terme ses objectifs dans le domaine de l'égalité homme-femme.
>>Promotion de l’égalité des sexes et de la compétence des femmes
>>Égalité des sexes en entreprise : le Vietnam parmi les meilleurs dans l'ASEAN
>>Lancement du Mois d'action pour l'égalité des sexes

Des femmes scientifiques dans le domaine agricole du Vietnam.
Photo : Thai Binh/VNA/CVN

Acquis en termes d’égalité des sexes

Conformément à la Loi sur l’égalité des sexes de 2006 et à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, le Vietnam a promulgué plusieurs textes juridiques visant à affirmer le principe d’égalité homme-femme.

Hanoï a également adopté une stratégie nationale pour la période 2011-2020 dans le but de réduire l’écart entre les sexes et d’améliorer le statut des femmes. En rempissant en 2015 l’objectif d’égalité homme-femme, l’un des trois Objectifs du Millénaire pour le Développement de l’ONU, le Vietnam est l’un des pays à avoir réussi à réduire l’écart des sexes le plus rapidement depuis 20 ans.

Constituant plus de 50% de la population et représentant près de 50% de la main-d’œuvre, les femmes vietnamiennes participent de plus en plus activement aux activités communautaires. 26,8% des députés de la XIVe législature (2016-2021) sont des femmes, un taux élevé dans la région et dans le monde.

Les femmes occupent des postes à responsabilité dans le Parti, à l’Assemblée nationale, à la Présidence, au Gouvernement, dans les administrations locales et dans d'autres secteurs. 92% des femmes vietnamiennes savent lire et écrire. 80% des petites filles des régions lointaines et reculées ou peuplées des minorités ethniques vont à l’école à l’âge prévu. Plus de 50% des étudiants sont des femmes. Parmi les titulaires d’un master, 30% sont des femmes et parmi ceux disposant d’un doctorat, 17,1%.

Réduire l’écart homme-femme

Les photos primées lors d'un concours photographique à propos de l’égalité homme-femme organisé en 2017 par l’ambassade de Suède au Vietnam.
Photo : Hà Ngô/CVN

La stratégie nationale sur l’égalité des genres met l’accent sur les régions où les disparités homme-femme restent importantes. Ces diverses politiques aident à réduire la traite des femmes et les violences familiales et encouragent les femmes à faire des études.

Le gouvernement a pris de nombreuses mesures dans l'optique de faire respecter la législation en la matière et plusieurs systèmes d'organisation favorisant l’égalité des genres ont été instaurés à différents échelons. Le Vietnam se fixe désormais pour objectif d’améliorer le niveau de vie des femmes issues des ethnies minoritaires et leurs accès à des postes à responsabilité. Le pays entend aussi organiser des campagnes de sensibilisation sur l’égalité des sexes pour changer les mentalités et réduire les préjugés.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.