22/02/2020 09:44
Les engagements pris par le Vietnam dans le cadre de l’Accord de protection des investissements signé avec l’Union européenne devraient permettre au pays d’attirer les investissements de grands groupes mondiaux.
>>EVFTA : opportunités et défis pour les entreprises nationales
>>EVFTA et EVIPA : une nouvelle porte s’ouvre
>>EVFTA et EVIPA : de nouveaux jalons en 30 ans de relations Vietnam - UE

L’adoption de l’Accord de protection des investissements Vietnam - Union européenne (EVIPA) n’ouvrira pas seulement un nouveau chapitre entre les deux parties, mais fera également du Vietnam un pôle de flux d’investissements et de commerce mondiaux.

Selon le ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement, l’EVIPA encouragera l’afflux d’investissement direct étranger (IDE) de l’UE au Vietnam, notamment dans certains secteurs et services professionnels tels que la finance, les télécommunications, les transports et la grande distribution.

L’UE est le 5e investisseur étranger du Vietnam.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

L’EVIPA aidera le Vietnam à améliorer la qualité de ses investissements étrangers et à attirer davantage d’investisseurs dans les domaines à fort potentiel, tels que l’industrie de transformation et de fabrication utilisant des technologies avancées, les énergies propres et renouvelables ou les services financiers et bancaires. Cet accord soutiendra également le pays dans le développement de son économie privée, autrement dit dans sa restructuration, l’amélioration de ses institutions et de son environnement d’investissement.

Être à la hauteur des exigences de l’UE

Pour attirer les investissements de l’UE, le Vietnam doit se préparer en matière d’infrastructures, électricité, eau, ressources humaines et installations de parcs industriels afin d’être prêt à accueillir les entreprises de l’UE venues investir. Concernant les défis, le plus important réside dans l’adoption des standards stricts du marché européen. Certaines mises aux normes pourraient s’avérer insurmontables, comme par exemple le traitement des déchets électroniques…

Les exigences rigoureuses pour l’introduction de biens et de services sur le marché de l’UE demanderont aux entreprises de modifier leur système de gestion et d’évaluation de la qualité; de s’adapter aux standards relatives à la sécurité et l’hygiène alimentaire, la protection de l’environnement, la sécurité sociale contribuent à la lutte contre le changement climatique. L’EVIPA permettra au Vietnam de mener à bien ses réformes, d’améliorer son climat d’investissement et de rendre sa structure économique plus moderne et efficace, mieux adaptée aux besoins de l’industrie 4.0. La mise en œuvre de cet accord devrait également être le moteur d’une 2e vague de réformes au Vietnam.

Le Vietnam est prêt à accueillir les investisseurs européens.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Le Dr Phan Huu Thang, ancien directeur du Département des investissements étrangers relevant du ministère du Plan et de l’Investissement, a déclaré que le Vietnam s’efforcerait d’améliorer ses systèmes juridique et politique, et surmonter les difficultés actuelles pour perfectionner davantage son environnement d’investissement. En outre, il faudra fournir une liste des projets appropriés, et préparer les infrastructures à accueillir les futurs investisseurs européens. L’EVIPA est plus détaillé et avancé que les accords similaires signés auparavant entre le Vietnam et certains membres de l’UE. Afin de saisir au mieux les opportunités, Phan Huu Thang a insisté sur la nécessité de redoubler d’efforts pour améliorer la compétitivité du climat des affaires et de concevoir un plan d’action national. Par ailleurs, il est important de s’intéresser davantage à la qualité des projets étrangers qu’à la quantité.

Actuellement, le Vietnam recense plus de 2.000 projets d’investissements d’Europe, totalisant 24,7 milliards de dollars de capitaux enregistrés. Les Pays-Bas, la France, le Luxembourg et l’Allemagne sont les plus grands investisseurs. La plupart des projets venant de l’UE sont concentrés dans des zones dont les infrastructures sont développées comme Hanoï, la province de Quang Ninh (Nord), Hô Chi Minh-Ville et la Région économique clé du Sud.
 
Thê Linh/CVN



Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).