18/06/2018 08:31
Les ministres grec et macédonien des Affaires étrangères Nikos Kotzias et Nikola Dimitrov, ont signé dimanche 17 juin un accord historique pour rebaptiser l'actuelle Ex-république yougoslave de Macédoine (ARYM) en "Macédoine du Nord", lui dégageant la voie vers l'UE et l'OTAN.
>>Signature d'un accord historique sur le nom de la Macédoine
>>Le Parlement grec, champ de bataille autour de l'accord sur le nom de Macédoine

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras (droite) et son homologue macédonien Zoran Zaev lors de la signature de l'accord, le 17 juin. Photo: AFP/VNA/CVN

Parmi les personnalité présentes à la cérémonie de la signature d'un accord historique pour rebaptiser l'actuelle Ex-république yougoslave de Macédoine (ARYM) en "Macédoine du Nord", sur les rives du lac frontalier de Prespes, figuraient les Premiers ministres grec Alexis Tsipras et macédonien Zoran Zaev, le négociateur onusien Matthew Nimetz et la représentante de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini.

"C'est une journée historique pour les Balkans et l'UE", a déclaré cette dernière à l'issue de la cérémonie. L'accord, qui solde 27 ans de querelle, "est une source d'inspiration" car il montre que "tous les problèmes peuvent être résolus par le dialogue".

Un pas historique

Sous un soleil radieux et les applaudissements des officiels, la délégation macédonienne avait rallié la rive grecque à bord de vedettes. "Nous faisons ce jour notre devoir patriotique (...), un pas historique pour refermer les plaies du passé, ouvrir la voie à la coopération pour nos pays, les Balkans et toute l'Europe", a déclaré M. Tsipras.

"Ce pas ne doit pas rester suspendu (...) car nous donnons un exemple pour construire l'avenir contre la haine", a-t-il ajouté, avant de gagner à son tour l'autre bord, devenant le premier chef de gouvernement grec à fouler le sol de l’État voisin.

L'accord, prévu pour entrer en vigueur sous six mois, doit lever le verrou grec à l'entrée de Skopje dans l'UE et l'OTAN. Mais il doit auparavant côté macédonien être ratifié par le Parlement, approuvé par référendum et acté par une révision constitutionnelle.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.