19/11/2018 22:44
Le chef de la diplomatie britannique, Jeremy Hunt, se rend lundi 19 novembre en Iran pour discuter de l'avenir de l'accord nucléaire, des conflits en Syrie et au Yémen, a annoncé son ministère.

>>Le respect de l'accord sur le nucléaire par l'Iran est "une bonne nouvelle"
>>Accord nucléaire: l'Iran respecte ses engagements, selon l'AIEA
>>Yémen: les Émirats soutiennent des pourparlers de paix inter-yéménites "au plus tôt"
>>Yémen: la coalition demande la fin des ravitaillements en vol américains

Le chef de la diplomatie britannique, Jeremy Hunt, le 29 octobre à  Londres.
Photo: AFP/VNA/CVN

La visite est la première d'un ministre des Affaires étrangères occidental en Iran depuis que les États-Unis se sont retirés de l'accord sur le nucléaire iranien, souligne le ministère britannique.

Le président américain Donald Trump s'est retiré unilatéralement en mai de cet accord conclu en 2015 afin d'empêcher l'Iran de fabriquer la bombe atomique.

Il a depuis rétabli toutes les sanctions contre l'Iran qui avaient été levées après la signature. Jeremy Hunt compte réaffirmer la volonté de Londres de préserver l'accord nucléaire iranien tant que l'Iran en respectera les termes.

"L'accord sur le nucléaire iranien reste un élément essentiel de la stabilité au Moyen-Orient en éliminant la menace d'un Iran nucléarisé", déclare M. Hunt, cité dans un communiqué.

Il prévient cependant que "nous devons également voir cesser l'activité déstabilisatrice de l'Iran dans le reste de la région si nous voulons nous attaquer aux causes profondes des défis auxquels la région est confrontée". 

Jeremy Hunt évoquera aussi la guerre au Yémen, indique son ministère.
 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.