01/09/2020 11:48
Le mouvement islamiste palestinien Hamas et les autorités israéliennes ont annoncé lundi soir 31 août un accord pour mettre un terme à près d'un mois d'échanges de tirs quasi-quotidiens dans et autour de la bande de Gaza.
>>Gaza : nouveaux échanges de tirs, fermeture de la centrale électrique locale
>>Israël ferme un point de passage à Gaza après des attaques de ballons incendiaires

Des ballons incendiaires sont lâchés depuis Gaza par le Hamas vers Israël, le 21 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Au terme de dialogues et de différents contacts, le dernier en date avec l'émissaire du Qatar Mohammed el-Emadi, un accord a été conclu pour contenir l'escalade et mettre fin à l'agression sioniste contre notre peuple", a indiqué dans un communiqué le bureau du chef politique du Hamas à Gaza, Yahya Sinouar.

L'armée israélienne bombarde presque toutes les nuits depuis le 6 août dernier la bande de Gaza en représailles à des lancers de ballons incendiaires, voire des tirs de roquettes, depuis ce territoire palestinien vers Israël.

Ces échanges avaient fait quelques blessés mais aucun mort direct hormis quatre combattants du Jihad islamique, second groupe islamiste armé de Gaza, décédés dans l'explosion d'une bombe qu'ils destinaient à Israël.

En réponse aux ballons incendiaires, qui ont déclenché plus de 400 incendies en Israël selon une compilation des bilans des services des pompiers, l'État hébreu avait aussi resserré son blocus de Gaza en vigueur depuis plus d'une décennie.

Les autorités israéliennes avaient notamment interdit ces dernières semaines l'accès à la Méditerranée aux pêcheurs gazaouis, fermé Kerem Shalom, seul point de passage des marchandises vers Gaza depuis Israël, et stoppé les livraisons de carburant à ce territoire palestinien, ce qui a obligé la seule centrale électrique de la bande de Gaza à fermer.

Cette montée des tensions à Gaza s'est doublée dans la dernière semaine de premiers cas de COVID-19 hors des "centres de quarantaine" locaux, faisant craindre une propagation rapide du virus sur un territoire réduit, densément peuplé et où la moitié des deux millions d'habitants vivent sous le seuil de pauvreté, de surcroît bombardé et privé d'électricité.

Dans la foulée de l'annonce du Hamas, le Bureau de coordination des activités du gouvernement israélien dans les Territoires palestiniens (Cogat) a confirmé la réouverture de Kerem Shalom, la livraison dès mardi 1er septembre de carburant à Gaza, et la reprise de la pêche en Méditerranée à l'intérieur de 15 milles nautiques.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Le festival Têt Viêt 2021 s’est ouvert à Hô Chi Minh-Ville Le festival du Têt Viêt 2021 (2e édition) a été inauguré en soirée du 21 janvier au parc Lê Van Tam, à Hô Chi Minh-Ville, dans une ambiance bon enfant, avec au menu de nombreuses activités spectaculaires et commerciales d’accueil du Nouvel An lunaire, qui approche à grand pas.