12/07/2019 15:42
Le secteur du cuir et des chaussures devrait profiter des accords de libre-échange pour augmenter ses exportations.
>>L'industrie du cuir et des chaussures présentée à Hô Chi Minh-Ville
>>EVFTA - une impulsion importante
>>Augmenter les opportunités d'investissement au Canada

La valeur des exportations des chaussures vietnamiennes est de 9 milliards de dollars au cours du premier semestre. Photo: VNA/CVN

Selon les données statistiques de l’Association vietnamienne du cuir, des chaussures et des sacs à main (Lefaso), au cours du premier semestre, la valeur des exportations du secteur s’est chiffrée d’environ 9 milliards de dollars, soit plus de 14% qu’à la même période de 2018.

D’après Lefaso, le Vietnam est le deuxième exportateur de chaussures au monde, derrière la Chine. Les exportations de chaussures du pays ont augmenté de manière continue au fil des années. Plus précisément, le chiffre d'affaires des exportations de ces produits en 2013 n’a atteint que 8,4 milliards de dollars contre 16,2 milliards de dollars en 2018.

La signature des accords de libre-échange bilatéraux et de ceux multilatéraux, surtout l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), est un motif pour la croissance de l’industrie du cuir et des chaussures.


D’après World Footwear, l’année dernière, les États-Unis ont importé près de 2,4 milliards de paires de chaussures, pour un montant de 26,3 milliards de dollars. Le Vietnam y a exporté pour plus de 5,7 milliards de dollars, occupant 22% des importations américaines, se plaçant ainsi juste après la Chine.
 
Phan Thi Thanh Xuân, secrétaire générale de Lefaso, a déclaré que ce secteur bénéficierait d’une forte baisse fiscale dès l’entrée en vigueur du CPTPP. Selon les prévisions, la valeur des exportations des articles en cuir et des chaussures vers les marchés membres du CPTPP pourrait augmenter entre 10% et 15% en 2019.

Rien qu’au marché canadien, 78% du chiffre d’affaires des exportations de tels articles vietnamiens bénéficieront d’un taux d’imposition de 0% dès l’entrée en vigueur du CPTPP. En conséquence, le montant des exportations vers ce marché pourrait atteindre, cette année, environ 550 millions de dollars.

Les États-Unis, un marché traditionnel

La qualité des chaussures vietnamiennes s’améliore nettement.
Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

La suppression des priorités en faveur des chaussures venues de Chine et d’Inde lancée par l’administration Trump crée des opportunités concurrentielles plus favorables pour les articles exportées du Vietnam.

Parmi les 16,2 milliards de dollars d’exportations des chaussures en 2018, près de 12 milliards ont provenu des États-Unis, de l’Union européenne et de Chine.

La tension commerciale États-Unis - Chine pourrait entraîner le déplacement de production vers des pays qui ne sont pas assujettis aux droits de douane américains. En outre, l’un des pays bénéficiaires a été le Vietnam, a analysé Diêp Thành Kiêt, vice-président de Lefaso. De plus, en cas de déplacer leurs usines, les grandes marques des États-Unis entraîneraient leurs fournisseurs d’accessoires.

Depuis le début de l’année, les États-Unis constituent un des débouchés les plus importants du Vietnam, avec un montant de 22,6 milliards de dollars, soit une hausse de 28% comparé à la même période de 2018.

Actuellement, le Vietnam se classe au 2e rang, après la Chine, en termes de production de chaussures et sandales d’export, soit environ un milliard de paires par an. D’ici 2025, ce secteur national demeura toujours un adversaire de la Chine.

Hoàng Phuong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les potentiels pour développer le théier à Hoàng Su Phi

Balade vivifiante à la cascade de Pac Sui En se rendant pour la première fois dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, difficile de ne pas s’émerveiller devant le spectacle de la chute d’eau de Pac Sui.