24/07/2020 10:52
La valeur totale des exportations de produits vietnamiens via la chaîne de supermarchés japonaise AEON en 2019 a atteint 381 millions d’USD, dont 75% pour le textile. La part des produits agro-alimentaires reste faible, du fait des exigences très strictes.
>>Le Fonds AEON 1% Club soutient les étudiants vietnamiens au Japon
>>Le directeur régional de AEON pour l’ASEAN apprécie la qualité du litchi "thiêu"

Séminaire sur les exportations de produits vietnamiens via la chaîne de supermarchés japonaise AEON, le 22 juillet à Hô Chi Minh-Ville.

Les informations ont été données par Nishitohge Yasuo - directeur général du réseau de supermarchés AEON au Vietnam, lors du séminaire "Orienter les produits d'exportation et présenter les programmes pour soutenir les entreprises vietnamiennes à travers le réseau de supermarchés AEON", tenu le 22 juillet à Hô Chi Minh-Ville.

L'événement a été organisé par le Centre de promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC), en collaboration avec la Sarl AEON Vietnam.

Des signes positifs

Le fait que le litchi vietnamien soit officiellement exporté vers le Japon depuis juin a créé une forte motivation pour la reprise économique et le développement du pays en cette période post-pandémie.

Les premiers lots de litchis vietnamiens ont été officiellement mis en vente le 23 juin 2020 dans le réseau de distribution d'AEON au Japon, comprenant 250 centres commerciaux, supermarchés et magasins AEON Style.

AEON est devenu le premier vendeur au détail à vendre des litchis frais sur le marché japonais.

"La conférence d'aujourd'hui vise à étendre la liste des produits vietnamiens en vente dans les réseaux  de distribution  du Japon, ouvrant la porte à de nombreux autres marchés exigeants à travers le monde", a déclaré Nishitohge Yasuo.

Nishitohge Yasuo, directeur général du réseau de supermarchés AEON Vietnam, s'exprime lors du séminaire.

AEON est actuellement l'un des plus anciens détaillants au Japon et l'un des plus grands groupes de commerce de détail au monde.

AEON Vietnam dispose dans tout le pays de cinq centres commerciaux, grands magasins et supermarchés. Un sixième ouvrira dans la ville de Hai Phong d'ici la fin de cette année et un projet de centre commercial-nouvelle zone urbaine est prévu dans le district de Hoàng Mai, à Hanoï.

"Outre le litchi, des produits comme fruit du dragon, mangue, poissons pangasius... du Vietnam sont aussi très appréciés des consommateurs japonais. Les entreprises devraient accorder plus d'attention à ce marché, au moins via le réseau de distribution d'AEON",  a ajouté Nishitohge Yasuo.

Des exigences strictes

Nguyên Thiên Minh, directeur des ventes de la Compagnie par action Frefarm (Hô Chi Minh-Ville), spécialisée dans les produits à base de melon, a déclaré que l'accès au marché japonais n'est pas facile. "Nous avons présenté nos produits certifiés GlobalGap aux supermarchés Aeon à plusieurs reprises mais ils n’ont pas encore été acceptés", a-t-il informé.

Pour sa part, Trân Thanh Nguyên, président de la société Phuoc Hung (province de Tiên Giang), a déclaré que son entreprise livrait des fruits du dragon au Japon. Cependant, le nombre moyen n'était que de 5 à 6 tonnes / semaine, un chiffre trop modeste par rapport aux capacités  de mon entreprise. "Nous voulons vraiment rencontrer des représentants d'AEON Vietnam pour négocier des étapes plus élémentaires, d'abord pour le marché intérieur", a déclaré M. Nguyên.

De nombreux produits vietnamiens exposés en marge du séminaire.

Selon Nguyên Thi Duy Xuân, chargée de la gestion des fournisseurs d'AEON Vietnam, pour pouvoir vendre des produits dans cette prestigieuse chaîne de supermarchés, les fournisseurs doivent répondre à des normes techniques avec six exigences de base : le produit n'a pas une mauvaise réputation qualitative ; posséder suffisamment de licences et de certificats ; veiller aux conditions de transport ; veiller à la traçabilité ; contrôle de sources potentielles de pollution notamment  micro-organismes et métaux lourds ; utilisation de médicaments et additifs dans la production conforme à la réglementation vietnamienne.

Pour ses partenaires d’exportation, AEON impose des conditions plus dures. Les entreprises doivent fournir les états financiers de ces 2 dernières années ; l’entreprise doit avoir été créée depuis plus de 5 ans ; elle doit posséder son usine, ses équipements de production; sa capacité opérationnelle doit atteindre plus de 75% de celle de l’année précédente ; l'échelle de production doit être 10 fois supérieure à la quantité prévue des commandes.

Opportunités d'augmenter les parts de marché

Nguyên Huu Tin, directeur du Centre de promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh-Ville, prend la parole lors du séminaire.

Nguyên Huu Tin, directeur de l’ITPC, a déclaré que c'était la troisième année consécutive que l'ITPC coopérait avec Aeon Vietnam pour diffuser  largement des informations sur la demande des consommateurs japonais, ainsi que les normes techniques requises pour écouler ses produits dans les supermarchés AEON, via le label AEON Topvalu en particulier.

Selon M. Tin, la situation épidémique mondiale est encore compliquée et imprévisible, de sorte que l'économie est toujours confrontée à de nombreuses défis. L'offre de matières premières et la production des industries manufacturières, en particulier pour les secteurs dont la valeur des exportations représentaient une part importante, ont été très impactées.

Cependant, cette situation est aussi l'occasion pour les entreprises de se remettre en question, de trouver de nouvelles directions adaptées à la demande du marché,  de se concentrer sur le renouvellement de leurs équipements et de leurs technologies à des coûts moins élevés, de promouvoir les liens et les réseaux d'approvisionnement domestiques, de réduire leur dépendance vis-à-vis des pays étrangers, d’améliorer la qualité et de  réduire les prix des produits et services...


À AEON Tân Phu Celadon (district de Tân Phu, Hô Chi Minh-Ville), l’ITPC et AEON Vietnam organiseront conjointement, du 19 août au 23 août, "la Semaine d'exposition des produits des entreprises vietnamiennes pour AEON en 2020". Une bonne occasion pour les entreprises de produits agro-alimentaires de présenter leurs produits en vue d’une éventuelle collaboration avec AEON.

Toujours dans le cadre de cet événement, le 20 août se tiendra la "Conférence de connection des entreprises pour amener les marchandises dans la chaîne  de supermarchés AEON en 2020". L'objectif est là aussi d'aider les entreprises de divers secteurs à accéder au réseau AEON Vietnam, ouvrant ainsi des opportunités pour stimuler leurs exportations  à travers le monde via le label Topvalu.
 

Texte et photos : Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.