29/06/2018 22:45
La nouvelle application de transport d’Aber vient d’être lancée à Hô Chi Minh. Il s’agit de l’initiative d’un groupe de jeunes ingénieurs vietnamiens qui ont fait leurs études en Allemagne.
>>FastGo, nouvelle concurrente de Grab sur le marché vietnamien
>>Grab, porte d’entrée de Toyota sur le marché des VTC d’Asie du Sud-Est
>>Chauffeur-livreur: une activité professionnelle fructueuse mais risquée

Les prix d’Aber ne bouge pas à l’heure de pointe ou au moment des pluies.
Photo: Aber/CVN

À l’ère de la révolution industrielle 4.0, nombreuses applications technologiques du transport ont été lancées afin de répondre aux besoins de déplacement en nette hausse dans le pays, un groupe de jeunes ingénieurs vietnamiens a lancé l’application Aber au Vietnam.

Avec un millier de conducteurs inscrits dans les premiers jours, Aber permettrait de créer une nouvelle dynamique de compétitivité avec des grandes puissances comme Grab (Singapour) et Go-Jek (Indonésie), et pourquoi pas à terme les concurrencer.

"Mon objectif est d’offrir aux passagers l’opportunité d’avoir accès aux meilleurs services de transports, avec un prix convenable", partage Huynh Lê Phu Phong, directeur de la Sarl de l’application de VTC (voiture de transport avec chauffeur) Aber, désormais accessible sur Android et IOS.

Offrir aux passagers plusieurs services préférentiels

Aber s’évertue à offrir aux passagers plusieurs services préférentiels. Contrairement à Grab, qui majore toujours les prix à l’heure de pointe ou au moment des pluies, les prix d’Aber ne bouge pas pendant ces moments. En revanche, Aber perçoit des frais supplémentaires de 00h00 à 05h00 de l’ordre de 10.000 dôngs pour une moto-taxi et de 25.000 dôngs pour voiture.

Siège de la Sarl de l’application de VTC Aber à Hô Chi Minh-Ville.
Photo: Aber/CVN

En ce qui concerne les conducteurs, Aber leur permet de travailler simultanément chez d’autres agences VTC pour cumuler des revenus.

Concernant le frais d’utilisation de logiciels d’Aber, les services de l’application sont gratuits pour les conducteurs de moto-taxis obtenant une recette mensuelle de moins de 500.000 dôngs et à ceux de taxis gagnant moins de 5 millions de dôngs par mois. Les frais d’utilisation peuvent varier de 70.000 dôngs à 2 millions de dôngs pour les conducteurs obtenant un revenu supérieur.

À l’heure actuelle, Aber exploite moto-taxi, camions, service de livraison express (Aber Truck) et taxis. En outre, Aber présente un service de réservation de voitures de luxe (Aber Business) pour transporter des hommes d’affaire. L’objectif est d’aider l’entreprise à économiser le salaire mensuel pour le conducteur particulier du directeur.

Dans les temps à venir, le fondateur d’Aber, Nguyên Binh, souhaite apporter la puissance technologique et la créativité de la jeunesse pour perfectionner "la maison commune" des conducteurs de taxis connectés.

Câm Sa/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.