07/08/2021 23:21
Le chef-lieu de Vinh Châu, province de Soc Trang (Sud), est surnommé "la capitale des oignons violets du delta du Mékong". Chaque année, des milliers de tonnes sont ainsi écoulés dans le pays.
>>L’ail de Ly Son exporté vers trois pays

Chaque année, des milliers de tonnes de l'oignon violet de Vinh Châu sont écoulés dans le pays.

À ce jour, la superficie oignonière de Vinh Châu est supérieure à 5.000 ha, pour une production de plus de 50.000 tonnes rien que pour le deuxième trimestre de 2021.

Selon le Service de l’agriculture et du développement rural de la province de Soc Trang, les oignons violets de Vinh Châu répondent à de bonnes pratiques agricoles et se voient accorder la traçabilité de ce chef-lieu depuis 2019.

D’habitude, ils sont commercialisés notamment via les chaînes traditionnelles. Mais pour l'instant, en raison de la distanciation sociale imposée dans toutes les 19 villes et provinces du Sud, la récolte du deuxième trimestre a connu de multiples difficultés notamment à cause du manque de moyens de transport.

Néanmoins, entre mai et juillet, grâce aux programmes de promotion de la consommation déclenchés par le Service provincial de l’industrie et du commerce, en coopération avec le Département de l’e-commerce et de l’économie numérique, relevant du ministère de l’Industrie et du Commerce, plus de 30.000 tonnes ont été écoulées à travers des plateformes de commerce électronique, dont le site http://www.voso.vn du groupe Viettel. En outre, d'autres sites de vente en ligne comme http://www.sendo.vn ou http://www.tiki.vn ont activement participé à ce programme.

Les plateformes d’e-commerce ont permis d’écouler environ 150.000 tonnes d’oignons violets de Vinh Châu, sans parler d’autres commerçants qui contribuent aussi à la vente  via leurs propres canaux de vente en ligne.

D'après Ma Chi Tho, chef du Service économique du chef-lieu de Vinh Châu, cette terre a hérité de conditions favorables pour donner ces oignons si spéciaux dont le rendement est toujours élevé. Pourtant, ces produits font face à la forte concurrence de leurs homologues d’origine chinoise et thaïlandaise. Afin d'éviter la chute des prix de vente, outre la recherche de différentes chaînes de consommation, les maraîchers doivent rester informés du marché et savoir anticiper.

Un légume de longue conservation

Au contraire des légumes à consommer rapidement, les oignons violets sont consommables sur plusieurs semaines. Ainsi, les maraîchers n’ont pas trop de soucis face à de possibles inflations. Ils les stockent en attendant que le tarif rebondisse pour gagner un peu plus.

Les oignons violets de Vinh Châu, bénéficiant d’une bonne traçabilité depuis 2019, sont prisés sur le marché domestique.

C’est le cas de Thach Nua, domicilié dans la commune de Vinh Hai (chef-lieu de Vinh Châu). Sa famille cultive des oignons violets sur 1,5 ha pour une production de quelque 60 tonnes chaque saison. Pour minimiser les pertes à cause de la baisse des prix, il  les stocke  pendant un certain temps. D’après lui, quand le prix chute, il est inévitable de subir des pertes, mais celles-ci seront moins importantes s’il y a des moyens de stockage et de conservation efficaces.

Le Service économique du chef-lieu de Vinh Châu conseille aux maraîchers de conserver leurs oignons violets tout en tissant des liens avec des chaînes de distribution différentes pour écouler leurs légumes à des prix attractifs. Il leur est recommandé de maîtriser les principes de culture saisonnière, d’investir dans l’amélioration des techniques culturales et de diversifier les modes de culture pour augmenter la qualité de leurs produits.

À l’heure actuelle, une grande quantité d’oignon violets de Vinh Châu sont commercialisés dans les provinces du delta du Mékong, à Hô Chi Minh-Ville et dans d’autres provinces du Sud-Est comme Tây Ninh, Dông Nai, Vung Tàu, ou encore à Dak Lak (hauts plateaux du Centre). Les commandes  sont régulières et faites en ligne dans le contexte de crise sanitaire et de distanciation sociale.

Selon Ut Quyên, responsable d’un établissement de commerce des oignons violets de Vinh Châu, basé dans ce chef-lieu, les clients passent toujours des commandes à son établissement, de 100 kg à des milliers de tonnes chaque jour. Certains jours, son établissement n’arrive pas à satisfaire toute la demande. Il faut alors décaler la période de livraison et accorder des privilèges à ses partenaires fidèles. En cette période de crise sanitaire, le paiement se fait essentiellement par virement bancaire.

Texte et photos : Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Ka Lu, musée à ciel ouvert de la culture des Vân Kiêu Situé à 8 km à l’ouest du district de Dakrông, dans la province de Quang Tri, au Centre, le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire les visiteurs avides de découvrir la culture traditionnelle et authentique de la minorité ethnique Vân Kiêu.