15/04/2018 19:20
Ces dernières années, la cuisine vietnamienne a attiré un nombre croissant d’amateurs étrangers. Partout où l’on va, quand on mentionne nourriture vietnamienne, on n’entend que des compliments. La cuisine vietnamienne a en effet beaucoup de qualités : elle est fine et légère, diététique, vraiment pas chère et très variée.
>>Vu Tân, collectionneur d’antiquités de renom
>>Taste of Australia apporte la cuisine et la musique australiennes au Vietnam
>>Hanoï organisera la fête des cerisiers en fleur en mars 2018

Un cours de cuisine organisé par le le restaurant Vietnam Foyer.

Photo : VTV/CVN

Une fois par mois, le restaurant Vietnam Foyer à Paris et les chefs vietnamiens organisent des cours de cuisine. Les participants apprennent par exemple à faire des plats typiques du Têt, tels que le gâteaux de riz gluant (bánh chưng), porc au caramel braisé (thịt kho), légumes aigres-doux (dưa ngâm dấm chua) ou noix de coco confite (mứt dừa).

Ce cours attire aussi bien des Français de souche que des Français d’origine vietnamienne désireux de retrouver les saveurs du pays de leurs ancêtres, qu’ils ont connues via leurs parents ou grands-parents.

Ces apprenants, tous amoureux du Vietnam, considèrent que la cuisine est une manière originale d’aborder ou d’approfondir sa connaissance de la riche culture du pays.
 
CPV/VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.