04/08/2018 19:30
Lors de sa réunion, jeudi 2 août à Hanoi, le Comité de pilotage national pour la restructuration économique et le renouvellement du modèle de croissance a décidé d'accélérer ce processus. La manœuvre vise à augmenter le rythme de croissance grâce à un changement d'orientation économique.
>>Le Premier ministre demande de continuer le renouvellement du modèle de croissance
>>Le Premier ministre plaide pour un maintien de la forte croissance

La première réunion du Comité de pilotage national pour la restructuration économique et le renouvellement du modèle de croissance, le 2 août à Hanoï. 
Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Grâce à l’implication de tout le système politique, aux efforts du gouvernement et des collectivités locales, l’économie vietnamienne a fortement progressé. Le taux de contribution de la PTF (productivité totale des facteurs) à la croissance économique est en constante progression, passant de 40,68% en 2016, à 45,19% actuellement. Dans le même temps, les dettes publiques reste maîtrisées. Des progrès ont été enregistrés au niveau des investissements publics, des entreprises étatiques et des organisations bancaires.

Malgré cela, quelques lacunes dans le système économique actuel ont été identifiées par le Comité de pilotage national pour la restructuration économique et le renouvellement du modèle de croissance. Celui-ci s'avère obsolète, la productivité dépendant davantage du capital que des évolutions technologiques et de management. De même, la législation en vigueur n’est pas encore apte à faciliter un réel décollage économique du pays.

De nouvelles dynamiques pour la croissance

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) dirige la réunion.
Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Selon le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, l’important est d’accélérer et de pérenniser la croissance en faisant valoir de nouveaux facteurs: "Les institutions politiques et les dispositifs légaux jouent un rôle primordial dans la restructuration économique. Au niveau des collectivités locales, les Conseils populaires devraient adopter des résolutions pertinentes. Au niveau central, il s’agit d’appliquer sérieusement les politiques et les lois qui ont été proposées par le gouvernement et adoptées par l’Assemblée nationale. Le deuxième facteur de croissance est le secteur privé. Le troisième facteur réside dans l’intégration du pays au tissu économique mondial, notamment grâce aux accords de libre-échange que nous avons signés. Aujourd’hui, nous produisons plus que nous consommons, nous ne pourrons donc pas nous développer sans l’accès à de nouveaux marchés".

Le Premier ministre a ensuite insisté sur l’importance des sciences, des technologies, de l’éducation, de la formation professionnelle mais surtout de la stratégie nationale pour l’industrie 4.0. Il a en outre proposé d’investir massivement dans les pôles de croissance et les centres de développement, d’accentuer la lutte anti-corruption ainsi que d’améliorer encore l’environnement d’investissement et d’affaires.

Pour Nguyên Xuân Phuc, la gouvernance économique nécessite un changement radical. Il a promis que son cabinet poursuivrait ses efforts pour devenir un gouvernement rigoureux, intègre, dynamique, innovateur et efficace.

Toujours selon le Premier ministre, l’urgence est d’accélérer la restructuration économique et de renouveler le modèle de croissance. Une croissance plus rapide favoriserait la création d’emplois et l’accumulation de capitaux pour développer le pays, mais aussi son envergure économique, a-t-il conclu.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Le festival d'automne de Bat Xat 2018 débute à Lào Cai Le deuxième festival d’automne de Bat Xat s’est ouvert dimanche 19 août dans la commune de Muong Hum, district de Bat Xat, province septentrionale de Lào Cai.