05/12/2018 23:00
Le Forum sur la réforme et le développement du Vietnam s'est tenu le 5 décembre à Hanoï. Plusieurs problématiques ont été discutées: les opportunités et défis du Vietnam dans le développement économique, les politiques pour accélérer les innovations à l’ère de la révolution industrielle 4.0, le secteur privé, etc.
>>Nguyên Xuân Phuc appelle à rehausser la compétitivité des entrepreneurs
>>Forum des entreprises pour le développement durable au Vietnam
>>Le PM propose une croissance d’au moins de 6,8% pour 2019

Le Forum sur la réforme et le développement du Vietnam, le 5 décembre à Hanoï. Photo: Bùi Phuong/CVN

Le Forum sur la réforme et le développement du Vietnam (Vietnam Reforme and Developpment Forum-VRDF) a pour thème "Nouvelle vision, nouveau moteur de la croissance économique dans la nouvelle ère". Il a réuni 500 délégués vietnamiens et étrangers et a été honoré par la présence du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc et du directeur national de la Banque mondiale au Vietnam.

Organisé par le ministère du Plan et de l’Investissement, le forum a pour objectif de renforcer la coopération et les dialogues entre le gouvernement vietnamien, ses partenaires, les experts internationaux, et les entreprises du secteur privé. Les discussions permettront au gouvernement de formuler des  recommandations efficaces concernant l’accélération du développement économique.

Où se trouve l’économie vietnamienne?

Inaugurant le forum, le ministre du Plan et de l'Investissement,Nguyên Chi Dung, a estimé que dans un contexte de révolution industrielle 4.0 et des évolutions rapides qui en suivent, l’économie du a besoin d’une réforme forte et radicale pour se développer. "Si nous n’effectuons pas la réforme et le développement en même temps, nous serons être laissés derrière", a-t-il souligné.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc rencontre des délégués étrangers lors du VRDF. Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Selon le ministre Nguyên Chi Dung, dans les années à venir , l'économie vietnamienne rencontrera à la fois défis et opportunités. Bien que des optimistes prévoient un taux de croissance économique de 6,85% entre 2018 et 2020, le gouvernement est toujours conscient des difficultés inhérentes à l’économie ou qui proviennent d’ influences extérieures.

La prise de conscience des défis et difficultés permettra au Vietnam d’identifier les principaux moteurs de sa croissance. "Les moteurs de la croissance économique de base du Vietnam sont la réforme institutionnelle en combinaison avec l’amélioration de la productivité du travail, de la compétitivité des entreprises. Nous devons donner des politiques et solutions convenables et efficaces notamment dans l’accélération des applications de haute technologie, le développement de l’économie privée,  le développement des ressources humaines", a indiqué le minsitre Nguyên Chi Dung.

Ousmane Dione, directeur national de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, a déclaré que le Vietnam devient aujourd'hui "un pays exportateur puissant et réalise une croissance inclusive avec le taux de pauvreté amené à moins de 7%, contre plus de 60% de la fin des années 1980 (…) mais le Vietnam ne se trouve qu’au début du chemin pour devenir une économie reconnue comme modernisée et industrialisée".

Selon lui, à l'heure actuelle, le Vietnam doit  s'attaquer aux obstacles tels que le vieillissement rapide de la population, la faible croissance de la productivité, le faible investissement, ainsi que la charge des coûts environnementaux sur le développement. "Le Vietnam doit bien choisir sa voie dans un monde en mutation", a-t-il suggéré.

Un rendez-vous attendu par le gouvernement

Le VRDF remplace désormais le Forum annuel sur le développement du Vietnam (VDF) et la Conférence des groupes de bailleurs de fonds, deux événements organisés annuellement depuis 25 ans.

Le VRDF a réuni 500 délégués vietnamiens et étrangers.
Photo: Bùi Phuong/CVN

Lors de ce Forum, les experts vietnamiens venus du ministère du Plan et de l’Investissement, du ministère des Sciences et des Technologies, et ceux internationaux de la BM, de l’ONU, de la Banque d’Asie pour le développement, des groupes Boston Consulting Group, des universités Fulbright et Ku Leuven, sont invités à intervenir lors des quatre séances de débats. Ces débats se sont focalisés sur les opportunités et défis du Vietnam dans un contexte économique mondial en mutation rapide. Ils ont notamment traité du fossé technologique entre le Vietnam et le monde. Les intervenants ont analysé les politiques à adopter pour accélérer les innovations en matière d’industrie 4.0, le potentiel de développement du secteur privé, et les politiques visant à favoriser le développement de ce secteur.

Les évaluations et recommandations recueillies lors de ce forum sont importantes et très signifiantes pour le Vietnam car le pays entre dans les dernières années de la mise en œuvre de la Stratégie décennale de développement socio-économique (2011- 2020) et du Plan quinquennal de développement socio-économique (2016-2020), et devra donc élaborer une nouvelle stratégie décennale, et un nouveau plan quinquennal.

Bùi Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).