08/06/2021 23:49
L’évolution complexe de la pandémie de COVID-19 ne cesse d’impacter cruellement la production et la consommation de produits agricoles de la province de Binh Duong (Sud). Les autorités et les entreprises locales se mobilisent pour chercher à favoriser la production ainsi qu’à multiplier les canaux de consommation de la filière.

>>Les exportations nationales de thé devraient croître au 2e trimestre 2021
>>La production industrielle en hausse malgré des évolutions du COVID-19
 

Face aux obstacles causés par la pandémie de COVID-19, la province de Binh Duong cherche à renforcer la consommation de produits agricoles.


Face au contexte de crise sanitaire, causée par la pandémie de COVID-19, la province de Binh Duong engage un double objectif, l’un destiné à la lutte contre la propagation du coronavirus et l’autre, au redressement et au développement socio-économique. En ce sens, le Service provincial de l’agriculture et du développement rural de la province passera en revue l’état de production agricole et accompagnera les localités dans la mise en place des programmes de production appropriés, conformément à des prévisions d’experts et à des tendances du marché.

Un combat contre la pandémie pour relancer l’économie

"Nous restons informés régulièrement des orientations du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en coopération avec le Service provincial de l’industrie et du commerce pour établir des programmes de diversification des canaux de consommation agricole, chercher des mesures de distribution de marchandises sans oublier d’aider des entreprises et coopératives à accéder à l’e-commerce", a déclaré Pham Van Bông, directeur du Service provincial de l’agriculture et du développement rural, lors de la visioconférence sur le renforcement de la consommation de produits agricoles, tenue le 14 mai dans la province de Kon Tum (hauts plateaux).

Selon le dernier rapport du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, pendant les premiers jours du deuxième trimestre de 2021, la pandémie a continué à défavoriser la production, l’import-export, le transport de marchandises dont notamment les produits agricoles. De nombreuses activités des services, des petites et moyennes entreprises sont aussi paralysées à cause du Covid-19. Pour s’en sortir, les autorités locales ont appelé les entreprises à procéder à des programmes, des plans de transaction commerciale en ligne, un des canaux permettant d’écouler des denrées agro-alimentaires en contexte de crise sanitaire.

Rajuster le plan de production

Au niveau gouvernemental, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a recommandé une révision sérieuse de plan de production en fonction de la demande du marché. Lors d’une visioconférence, récemment organisée par ledit ministère, Trân Thanh Nam, vice-ministre du ministère de l’Agriculture et du Développement rural a demandé aux localités de poursuivre ce double objectif, sans oublier d’y informer ponctuellement des changements imprévisibles de la situation de production, de consommation.  En particulier, les organismes compétents concernés devront résoudre rapidement les requêtes d’entreprise, consulter ledit ministère et lui proposer des initiatives pour mener des négociations avec des importateurs afin de contourner les difficultés et obstacles.

Par ailleurs, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural coopère avec celui de l’Industrie et du Commerce pour programmer au plus tôt des plans d’exportation d’autres produits agricoles vers le marché chinois, en plus de renforcer la consommation domestique via divers canaux de commercialisation. Lors de ladite conférence, le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural Lê Quôc Doanh a proposé aux ministères centraux et aux directions générales de mettre en œuvre un certain nombre de solutions y compris l’ajustement de la production agricole pour augmenter la transformation, de se focaliser sur la conservation et la circulation afin de s'adapter avec souplesse au contexte épidémique.

Toujours selon M. Doanh, il est nécessaire de soutenir la politique de crédit pour la production, la transformation, la conservation et l'exportation des produits agricoles en mettant en œuvre avec force et efficacité des paquets de crédits spécifiques pour faire face au COVID-19, de mettre en œuvre des politiques d'intérêts préférentiels pour les entreprises de logistique, de transformation et de conservation des produits agricoles, de renforcer les mesures de soutien aux activités commerciales frontalières ainsi que de faciliter les procédures de dédouanement.


À Binh Duong, selon le Service provincial de l’agriculture et du développement rural, dans les premiers mois de 2021, la production agricole a obtenu des résultats positifs. Cependant, l'épidémie de COVID-19 a fortement affecté la production et la consommation de melons notamment dans la commune d'An Binh, district de Phu Giao.

Depuis la distanciation sociale, les marchés traditionnels, les magasins de détail dans certaines provinces et villes du Nord et Hanoï sont fermés, entraînant la forte chute de la consommation de produits agricoles dans les supermarchés et autres supérettes. La coopération des coopératives a fortement diminué. D'autre part, l'épidémie a affecté la signature de contrats entre partenaires et le prix des intrants agricoles a fluctué, entraînant de nombreuses difficultés.

 

Texte et photo : Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.