22/04/2018 14:15
Le 20 juillet 1885, le premier train partit de la gare de Sài Gon (actuelle Hô Chi Minh-Ville) et arriva au terminal du centre-ville de My Tho, province de Tiên Giang (delta du Mékong), marquant ainsi la naissance des chemins de fer du Vietnam.
>>L’ancien village de Duong Lâm, un lieu d’exception
>>Le plateau calcaire de Dông Van
>>L’île de Ly Son, un paradis au milieu de la mer

Né à l’époque coloniale, le réseau ferroviaire transnational (de Hanoï à Hô Chi Minh-Ville) représente une longueur totale de 2.600 km. Il fut coupé pendant la guerre, puis restauré en 1975. 

En plus de 130 années, le secteur n’a cessé de se développer, avec cette emblématique ligne transvietnamienne qui traverse les grandes agglomérations, franchissant des rivières, des montagnes grandioses… Elle longe zones agricoles et industrielles, rizières immenses, vergers, plages paradisiaques telles que Lang Cô (province de Thua Thiên-Huê) et Cà Ná (province de Ninh Thuân) dans le Centre. 

Ce moyen de transport présente des avantages remarquables: petit prix, grande sécurité, respect de l’environnement et économie en énergie et en terrains. "Le déplacement en train est comme la lecture d’un livre. Il permet de lire les paysages, les hommes et la culture", a écrit Oep Janssen, un touriste néerlandais qui a voyagé en famille pendant sept jours en train au Vietnam.            

                                                           
                                                                             Nguyên Oanh/VNP/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

La Fête des fleurs de lotus de Dông Thap 2018 Afin d'honorer la beauté des fleurs de lotus tout en promouvant les produits transformés à base de cette plante, une fête consacrée à cette fleur a eu lieu du 18 au 20 mai dans le district de Thap Muoi, province de Dông Thap (Sud).