25/04/2018 21:10
Reconnu géoparc mondial par l’UNESCO le 12 avril dernier, le parc géologique de Cao Bang offre des paysages d’une exceptionnelle beauté et d’une grande rareté. Deuxième parc au Vietnam à rejoindre la grande famille des géoparcs mondiaux, il est l’un des sites les plus impressionnants du pays.
>>Le parc géologique de Cao Bang reconnu comme un géoparc mondial
>>Vietnam et France coopèrent dans la préservation de géoparc mondial

Le parc géologique de Cao Bang est situé à l’extrême Nord du Vietnam, à environ 300 km de Hanoi. Il couvre une superficie de plus de 3.000 m2 et s’étend sur neuf districts: Hà Quang, Trà Linh, Quang Uyên, Trùng Khanh, Ha Lang, Phuc Hoa, Hoa An, Nguyên Binh et Thach An. Neuf ethnies cohabitent à l’intérieur de ce territoire.

Paysages de Cao Bang. Photo: DLCB/CVN

"Les experts de l’UNESCO ont estimé que ce parc répondait à tous les critères du géoparc mondial. Ils ont tenu compte de sa superficie, de son intérêt géologique et de sa portée socio-économique sur la région. Le parc compte plus de 130 géosites dont certains sont tout à fait uniques. Il propose une diversité biologique exceptionnelle", explique Trân Thi Hoàng Mai, ambassadrice et cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’UNESCO.

Si l’incomparable beauté de ses paysages enchanteront les amoureux de la nature, le parc de Cao Bang intéressera aussi les passionnés d’histoire. C’est en effet ici, à Pac Bo (devenu depuis un site national) qu’en 1941, le Président Hô Chi Minh a foulé pour la première fois le sol de son Vietnam natal après une absence de 30 ans et c’est dans la forêt Trân Hung Dao (site national elle aussi) que le général Vo Nguyên Giap a fondé la Brigade de propagande armée pour la libération du Vietnam en 1944.

Outre la grande diversité de son écosystème,  le parc géologique mondial de Cao Bang est aussi renommé pour les chutes de Ban Giôc qui sont comparables en beauté aux chutes du Niagara ou celles d’Iguazu.

Les autorités locales ont décidé de promouvoir le parc de Cao Bang auprès des touristes vietnamiens et internationaux. En plus d’améliorer les structures d’accueil et la formation du personnel, elles proposent désormais des parcours de découverte entre les différents géosites et des randonnées pédestres.

"Nous essayons d’accorder notre offre touristique avec le développement de notre localité. Nous tenons compte des recommandations de l’UNESCO et du réseau des parcs géologiques mondiaux pour exploiter le plus efficacement possible cet extraordinaire patrimoine. Nous concentrons nos efforts sur la construction des infrastructures et la formation du personnel. Nous nous efforçons aussi de sensibiliser la population à la protection et à la préservation de ce parc en organisant des colloques et des ateliers dans le pays et à l’étranger", précise Hoàng Xuân Anh, le président du comité populaire provincial.

À ce jour, on compte 140 géoparcs mondiaux UNESCO dans 38 pays. Le Vietnam est fier d’en détenir deux.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Les potentiels touristiques des provinces du Centre du Vietnam présentés en Thaïlande Trois provinces au Centre du Vietnam que sont Nghê An, Hà Tinh et Quang Binh ont organisé le 23 mai un programme pour présenter leurs potentiels touristiques en Thaïlande.