09/02/2018 16:52
Sur la route nationale N°50, à quelques kilomètres du chef-lieu de Go Công, province de Tiên Giang (Sud), les touristes qui recherchent des traces de l’époque féodale et coloniale des XVIII - XIXe siècles peuvent se rendre au mausolée royal de la lignée familiale de Pham Dang Hung.
>>Tiên Giang, pays natal de deux reines
>>La célèbre maison-jardin An Hiên à Huê

L’ancienne maison à l’architecture royale de Huê (Centre) où l’archiduc Pham Dang Hung et la reine-mère Tu Du ont passé leur vie.

Le mausolée royal, d’une superficie de 3.000 m², est un lieu de culte et de sépulture de la lignée familiale de Pham Dang, y compris le tombeau de Pham Dang Hung, grand-père maternel du roi Tu Duc, père de la reine-mère Tu Du qui fut la femme du roi Thiêu Tri.

Le puits dans les environs de la maison où l’eau est toujours transparente.

Ce site est également utile pour les touristes en raison des légendes autour du Tertre de la Tortue, et d’une stèle de pierre disparue il y a 140 ans puis retrouvée plus tard, et sur laquelle ont été inscrites des phrases par certains mandarins de la Cour royale.

Une des deux stèles de pierre sur laquelle sont inscrits des phrases et des vers en hommage aux contributions méritoires de Pham Dang Hung.

Le mausolée royal fut construit en 1926. C’est un lieu de culte et un lieu où repose l’archiduc Pham Dang Hung. Celui-ci est né en 1764 à Go Son Qui, maintenant connu sous le nom de hameau Lang Hoàng Gia, commune de Long Hung, chef-lieu de Go Công. En 1784, à l’âge de 20 ans, il réussit le concours des Camps des Lettrés et devint mandarin de la dynastie des Nguyên (1802-1945).

Il avait quatre enfants qui occupaient des postes de mandarin importants sous la dynastie des Nguyên. Le roi Minh Mang a marié sa princesse à son fils Pham Dang Thuât. Il a également marié la fille de ce dernier, Pham Thi Hang (née en 1810), au prince Miên Tông, qui deviendra le roi Thiêu Tri.

Le tombeau à l’architecture particulière où repose l’archiduc Pham Dang Hung, construit en 1826 par son fils aîné, restauré et élargi en 1849 par le roi Tu Duc.

Durant sa vie, Pham Dang Hung occupa nombre de postes importants dans la cour royale sous la dynastie des Nguyên. En été 1825, il est mort à l’âge de 60 ans à Huê (Centre), et son corps a été ramené et enterré à Go Son Qui. En 1849, il fut sacré archiduc par le roi Tu Duc.

En 1992, le mausolée de la lignée familiale de Pham Dang Hung a été reconnu vestige historique au niveau national par le ministère de la Culture et de l’Information (ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme aujourd’hui).

Texte et photos : Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.