05/11/2017 08:00
Situé dans la province de Dak Lak, le lac Lak est une des destinations touristiques les plus attrayantes des hauts plateaux du Centre. On y apprécie sa nature sauvage, son air pur, sa vie culturelle originale, et son art des gongs, reconnu patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.
>>Dak Lak est de plus en plus attrayante pour les investisseurs
>>L’exécution des gongs périodique à Dak Lak

En pirogue ou à dos d’éléphant à la découverte du lac Lak.
Photo : Saigontourist/CVN

Formé dans un ancien cratère, le lac Lak (district éponyme dans la province de Dak Lak) est le deuxième plus grand lac naturel du Vietnam après celui de Ba Bê au Nord-Est, et le plus grand des hauts plateaux du Centre. Il est situé à seulement 50 km du centre-ville de Ban Mê Thuôt, entre Dak Lak et la ville de Dà Lat, les deux destinations touristiques les plus populaires des hauts plateaux.

En langue M'nông, Lak signifie «l’eau». Ce lac s’étend sur quelque 650 ha, avec une longueur d’environ 5 km, et une largeur de 2 km. Trois côtés sont en contact avec les montagnes, le quatrième avec la rivière Krong Ana venant du sommet Chu Yang Sin, haut de 2500 m. Le lac Lak a été découvert en 1948. Ce site était autrefois un lieu de relaxation du roi Bao Dai. Sa villa est toujours là, au bord du lac.

Un lieu riche de spécialités

En venant au lac Lak, les touristes découvriront l’espace calme de ses montagnes et forêts mystérieuses. Ils pourront contempler les pirogues sur le lac qui vont et viennent ou louer un éléphant pour faire le tour du lac. La vie des minorités ethniques locales crée toujours une attraction particulière. Le lac abrite les hameaux de Jun et M’Liêng, les plus anciens, et celui de Lê. Ces villages de l’ethnie M’nông préservent la culture autochtone des minorités ethniques du Tây Nguyên.

Ici, des festivals de gongs ont lieu périodiquement. Ils sont traditionnellement donnés, pour la plupart, par des animateurs locaux, des gens ordinaires, non professionnels. Au coucher du soleil, au bord du lac Lak, lorsque les villages de Jun, Lê et M’Liêng s’endorment, résonnent les gongs, les chants, les échanges donnés autour de jarres d’alcool.

Ensemble de dàn T'rung (sorte de xylophone du Tây Nguyên).
Photo : Saigontourist/CVN

Les spécialités de Lak sont le riz au poulet grillé, la soupe de margose amère, les boulettes de poisson frites, les légumes de la forêt, les brochettes de porc, le potage de poissons cuits aux arômes végétaux... 

Un séjour inoubliable au Lak Resort

Le Lak Resort est un complexe touristique situé au bord du magnifique lac. Il dispose de 32 bungalows conçus en harmonie avec les paysages naturels du lac, équipés de chambres aux standards internationaux.

Au Lak Resort, les touristes profiteront de tout le confort et pourront contempler le lac du balcon de leur chambre, mais aussi la majestueuse montagne Chu Yang Sin, au lever et au coucher du soleil. Le Lak Resort est situé au milieu du parc. Son restaurant est au bord du lac et adopte l’architecture unique des maisons communes du Tây Nguyên. On peut y commander évidemment toutes les meilleures spécialités locales.

Les tarifs pour les chambres bungalow au bord du lac oscillent autour de 500.000 dôngs/nuitée. Les six chambres dans la villa de Bao Dai où le roi dormait se louent actuellement 500.000 dôngs/nuitée. Si les touristes veulent vivre une expérience d’une nuitée dans une maison communale pouvant accueillir 40 personnes, ils ne paieront que 120.000 dôngs/personne, petit-déjeuner inclus.
 
Truong Giang/CVN
 

Le 15 novembre 2005, l’UNESCO a reconnu «la culture des gongs» comme chef-d’œuvre immatériel de l’humanité. Celle-ci comprend les gongs, les performances musicales avec les gongs, les gens qui jouent des gongs, les festivals des gongs (par exemple la célébration des nouvelles récoltes de riz, le culte des embarcadères...), les lieux d’organisation des festivals comme les maisons communes, les champs, les cimetières, les forêts à côté des villages.
 



Lak Resort
 
30, rue Âu Co, bourg de Liên Son, district de Lăk - (Dak Lak)
Email : laklake@daklaktourist.com.vn
Tél:  (+84-262) 3 58 61 84
Télécopieur : (+84-262) 3 58 63 43
 



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.