30/04/2019 09:41
Situés à environ 70 km au nord-ouest de Hô Chi Minh-Ville, les tunnels de Cu Chi témoignent de l’ingéniosité et des capacités de résilience des Vietnamiens durant la guerre anti-américaine (1954-1975).
>>Mieux valoriser le patrimoine culturel de Hô Chi Minh-Ville
>>Ville intelligente: la mégapole du Sud à pied d’œuvre
>>Hô Chi Minh-Ville renouvelle son modèle de croissance

Pendant les années de guerre, Cu Chi, un des cinq districts suburbains de Hô Chi Minh-Ville (ancienne Saïgon), était surnommé la "région d’airain". Son réseau de tunnels était un vrai village souterrain, de 250 km de long sur trois niveaux à moins 3, moins 6 et moins 12 m sous la surface.

Les tunnels abritaient non seulement des milliers de combattants vietnamiens, mais aussi une logistique compliquée composée de tranchées, de bunkers, de pièges, d’abris anti-bombes et d’un système de ventilation incroyable. Ils furent utilisés pour lancer des campagnes contre les ennemis. Ils sont devenus une destination très appréciée des touristes, vietnamiens comme étrangers.


 
Texte: Thúy Hà/CVN
Photos: Pham Dung/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.