26/06/2016 09:52
Aucun bâtiment de l’époque des dynasties Ly et Trân (XIe-XVe siècle) ne nous est parvenu. Dans le sous-sol subsistent cependant bien des matériaux de construction, notamment des briques en terre cuite. Petit tour d’horizon.

>>Expo sur le trésor royal de la dynastie des Nguyên
>>Carré mandarin, l’un des trésors de la dynastie des Nguyên
>>Des sculptures de l’ancien royaume de Champa

Le Musée national de l’histoire du Vietnam (MNHV) expose des centaines d’objets en terre cuite des dynasties des Ly (1009-1225) et Trân (1226-1400), notamment des briques collec-tées entre la fin du XIXe siècle et le début XXe siècle par les chercheurs de l’École française d’Extrême-Orient. En 2002, lors de fouilles dans l’ancienne citadelle royale de Thang Long (Hanoi), les archéologues ont exhumé de nombreux objets et les fondations de palais, de logements, de système d’évacuation des eaux usées remontant aux dynasties des Ly et Trân. Tous étaient en briques de terre cuite. Ces dernières étaient utilisées pour la construction et pour le carrelage.
 

Des briques des dynasties Ly et Trân présentées au Musée national de l’histoire du Vietnam. Photo :  MNHV/CVN


La diversité de formes

Les briques pour la construction étaient employées pour bâtir murs, puits ou égouts. Dans l’ancienne citadelle royale de Thang Long, elles ont été découvertes dans les sites de fouilles D3, A20, B16.

Sous la dynastie des Ly, des briques de construction de forme carrée, hexagonale ou triangulaire ont été exhumées. 

Les premières présentaient une face ornée de deux lignes d’idéogrammes chinois en relief (avec l’inscription  «3e année du règne du roi Ly Thanh Tông», soit l’année 1057) et contenues dans un rectangle. Les dimensions : 22,5 cm de long, 20 cm de large et 5 cm d’épaisseur. Elles ont été trouvées dans les ruines de la tour Phât Tich (district de Tiên Du, province septentrionale de Bac Ninh), de celle de Tuong Long (arrondissement de Dô Son, ville portuaire de Hai Phong) et dans le sous-sol de l’ancienne citadelle royale de Thang Long.

Les deuxièmes, de forme hexagonale, présentaient sur une face deux dragons enroulés, en relief, contenus dans un cadre en forme de feuille de figuier des pagodes (ou appelé également arbre de la Bodhi). Elles ont été découvertes dans l’ancienne citadelle royale de Thang Long, à Quân Ngua plus précisément.

Les troisièmes  avaient une forme de triangle scalène. Si l’on accole deux briques, on obtient un carré parfait. Elles sont peu nombreuses car moins solides que les précédentes. Elles comprennent, au centre, dans un cadre de forme circulaire, des dragons enroulés en relief, et sont décorées de motifs de crochet sur une grande partie de leur surface. Généralement, leurs dimensions étaient de 52,5 cm de long, 29 cm de large et 6,5 cm d’épaisseur.          

Sous la dynastie des Trân, les briques sont rectangulaires et arborent trois idéogrammes sur les côtés, qui signifient «Vinh Ninh Truong», leur lieu de production (province de Thanh Hoa, Centre). On trouve aussi des briques sans motifs de décoration, avec l’inscription de quatre idéogrammes «Thiên ha thai binh» (littéralement «Monde en paix») en relief.

Briques de carrelage aux motifs floraux
 

Une dalle en forme de pétale de citron datée des XIIIe-XIVe siècles. Photo : MNHV/CVN 

Les dalles pour le carrelage, quant à elles, sont plus nombreuses car plus solides que leurs prédécesseures. La plupart sont carrées, les autres rectangulaires. Leurs motifs de décoration représentent un dragon, un lotus, un chrysanthème ou une fleur de citron.

Les dalles à relief de lotus à huit pétales ont été trouvées à Quân Ngua (ancienne citadelle royale de Thang Long). De forme carrée, elles sont datées des XIe-XIIIe siècles (dynastie des Ly).

Quatre dalles étaient nécessaires pour faire une fleur de citron, chaque dalle présentant une seule pétale. Elles ont été découvertes dans la province de Vinh Phuc (Nord) et à Quân Ngua.

Datées entre le XIIe et le XIVe siècle (dynastie des Trân), les dalles en relief de chrysanthème à quatre pétales sont carrées.

Des fouilles ont été menées récemment par l’Institut d’archéologie dans l’ancienne citadelle royale de Thang Long, l’ancienne citadelle de la dynastie des Hô (province de Thanh Hoa, Centre) et dans des pagodes et tours au port de Vân Dôn (province de Quang Ninh, Nord). Elles ont permis de découvrir de nombreux matériaux de construction utilisés sous les dynasties des Ly et Trân, dont ces fameuses briques en terre cuite. Nul doute que ces sites n’ont pas encore livré tous leurs secrets et que bien d’autres découvertes passionnantes attendent les archéologues.

Quê Anh-Thanh Hiên/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.