28/08/2021 17:00
Environ 5.400 personnes réfugiées dans l'enceinte de l'aéroport de Kaboul attendent toujours d'être évacuées d'Afghanistan, a affirmé vendredi 27 août un général américain au lendemain d'un attentat particulièrement meurtrier.

>>Le bilan de l'attentat à l'aéroport de Kaboul monte à 85 morts et plus de 160 blessés
>>Attentat meurtrier de l'EI à l'aéroport de Kaboul
 

Un avion militaire américain décolle à Kaboul, le 27 août.
Photo : AFP/VNA/CVN


Ces milliers de candidats au départ pourront quitter le pays jusqu'à la date butoir du 31 août fixée pour le retrait des soldats étrangers d'Afghanistan, a précisé le général Hank Taylor lors d'un point presse du Pentagone.

"Nous avons la capacité d'inclure des évacués sur des vols militaires américains qui quittent l'Afghanistan jusqu'au dernier moment", a-t-il dit.

La mission d'évacuation fait par ailleurs toujours face à des "menaces précises et crédibles", a assuré le porte-parole du ministère de la Défense, John Kirby, au lendemain de l'attentat-suicide qui a tué 13 soldats américains et des dizaines d'Afghans.

"Nous estimons qu'il y a toujours (...) des menaces précises et crédibles", a-t-il dit.

L'attaque de jeudi 26 août a été perpétrée par un seul auteur, a précisé le général Hank Taylor. Le Pentagone avait dans un premier temps fait état de deux explosions.

"Nous ne pensons pas qu'il y ait eu de deuxième explosion à l'hôtel Baron ou près de l'hôtel, (nous pensons) qu'il n'y avait qu'un seul auteur de l'attentat suicide".

"
À 17h48 heure de Kaboul (13h18 GMT), ce que nous avons identifié comme une ceinture explosive a été déclenchée juste à côté de la porte" d'accès à l'aéroport baptisée Abbey Gate, a expliqué à la presse le général américain.

"L'explosion a été suivie de tirs à partir d'une position ennemie qui n'a pas été localisée exactement mais qui était juste à l'extérieur" de la zone sécurisée par les soldats américains autour de l'aéroport, a-t-il ajouté, disant ne pas être en mesure de préciser le nombre total d'assaillants.

L'attaque a fait au moins 85 morts et plus de 160 blessés.

Le gigantesque pont aérien établi à partir de l'aéroport de Kaboul depuis le 14 août, à la veille de la prise de la capitale afghane par les talibans, a permis d'évacuer plus de 100.000 personnes.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.