21/02/2018 14:50
La toilette de Cream, caniche hongkongais, va bien au-delà du coup de brosse. Bain au lait, traitement par l'oxygène : une fois par mois, sa maîtresse lui paie la totale.
>>Le Vietnam en fête pour la Nouvelle Année du Chien
>>Le Têt traditionnel pour les étudiants vietnamiens en France
>>Activités culturelles en l'honneur du Têt 

Un chien brossé dans un salon de toilettage de Hong Kong, le 3 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'entrée dans l'Année du Chien est pour certains propriétaires un prétexte de plus pour soigner leur toutou. Et pour eux, l'argent n'est pas un paramètre.

"Je la traite comme ma fille", confie sans blaguer Margaret Lam, 45 ans, la maîtresse de Cream, dans la boutique de SexySushi, un salon de toilettage du quartier de plus en plus tendance de Sai Ying Pun, sur l'île de Hong Kong (Chine).

"Je veux qu'elle soit belle", ajoute-t-elle en choisissant sur un présentoir un manteau orné de fourrure à 600 dollars hongkongais (61 euros).

Un bulldog français lavé dans un salon de toilettage de Hong Kong, le 3 février 2018.
Photo : AFP/VNA/CVN

Faute d'espaces extérieurs pour les animaux domestiques, les chiens sont souvent promenés dans des poussettes spéciales à Hong Kong. Et faute de place, les races les plus populaires sont le bichon, le caniche, le yorkshire terrier ou le chihuahua.

À SexySushi, qui se veut un "salon de toilettage de prestige", on appelle les propriétaires de chiens les "parents".

Les prestations proposées vont des traitements au lait ou aux herbes, censés améliorer la qualité du poil ou guérir les maladies de peau, à l'oxygénothérapie, qui a selon le salon des vertus apaisantes pour les roquets qui peuvent aussi se faire nettoyer les oreilles ou manucurer les griffes.

Certains soins dépassent largement les 1.000 HKD. Mais on peut également acheter tout un tas de vêtements utiles, comme des capuches, des noeuds papillon ou des culottes de dentelle pour canidés.

Pour l'Année du Chien, chaque "parent" achetant un traitement se voit offert un portrait de son toutou entouré de peluches et d'objets de décoration rouge et or.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour l'année du Chien, chaque "parent" achetant un traitement se voit offert un portrait de son toutou entouré de peluches et d'objets de décoration rouge et or, les couleurs traditionnelles du Nouvel An.

Monna Lam ne voit rien d'excessif dans le commerce qu'elle a ouvert il y a trois ans.

"Les animaux domestiques méritent des choses meilleures", insiste cette femme de 30 ans qui compte 12 chiens.

"Les chiens sont très heureux ici, croit-elle savoir. Parfois, ils s'endorment même pendant leur soin."

Un chien traité dans un salon de toilettage de Hong Kong, le 3 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

Owen Evans, un développeur de pages web de 39 ans, a amené son yorkshire terrier Jackson à SexySushi pour la première fois. Il jure que ce ne sera pas la dernière.

"On voulait offrir à Jackson une coupe vraiment jolie, et un moment vraiment chouette", explique-t-il.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.