26/10/2018 16:51
Au coeur du vieux quartier d'Hanoï, le chemin de fer construit par les Français est devenu l'une des attractions les plus en vogue pour les touristes à la recherche de photos pittoresques, selon l’Agence France-Presse (AFP).
>>Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert
>>Dông Xâm honore une tradition d’orfèvrerie haute en couleurs

Une voie ferrée traversant une zone résidentielle.
Photo: Vu Thi Nguyêt Anh/CVN

La voie ferrée traverse les rues très étroites du vieux quartier de la capitale vietnamienne, bordées de bâtiments de l'époque coloniale, de temples bouddhistes ou de pagodes entassés les uns à côté des autres.

Elle se trouve si près des maisons que le train, qui passe plusieurs fois par jour, effleure les piétons et les enfants qui jouent dans la rue, obligeant les touristes à se rabattre sur le côté à son passage.

"C'était incroyable mais aussi effrayant d'être si proche", relève une touriste australienne, Michelle Richards, rencontrée par l'AFP.

"Le charme du lieu est vraiment étrange (...) On peut voir comment les gens vivent tout à côté", souligne de son côté Edward Tsim, un visiteur venu de Hong Kong (Chine).

Lieu de prédilection pour les touristes amateurs de photos, le chemin de fer est aussi devenu une manne financière pour les cafés qui se sont installés à proximité.

Ces voies ont été construites du temps de la puissance coloniale française. Elle utilisait le chemin de fer pour transporter voyageurs et marchandises à travers le pays, qui faisait alors partie de l'Indochine avec le Laos et le Cambodge.

Durant la guerre du Vietnam, des tronçons du chemin de fer ont été gravement endommagés par les bombes américaines qui se sont abattues sur les terres communistes du nord du pays. Mais les voies ont été réhabilitées depuis, pour être à nouveau utilisées quotidiennement.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.