27/02/2019 23:25
Le Conseil des droits de l'Homme a ouvert le 25 février à Genève (Suisse) les travaux de sa 40e session, avec la participation du secrétaire général de l’ONU, António Guterres, de la présidente de l’Assemblée générale, María Fernanda Espinosa Garcés, et de la haute-commissaire aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet.
>>Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU ouvre sa 39e session
>>Clôture de la 37e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU
>>Le Vietnam participe à la 37e session du Conseil des droits de l’homme de l'ONU

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse à Genève. Photo: VNA/CVN

Participant à cette session, la délégation du Vietnam est conduite par l’ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’Organisation des Nations unies, de l’Organisation mondiale du Commerce et des autres organisations internationales à Genève. 

À l’ouverture de la session, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré que "notre monde a accompli des progrès remarquables dans la lutte contre l’extrême pauvreté.  Et je remercie le Conseil pour son rôle central dans la promotion du droit au développement. Mais aujourd’hui, les bénéfices de la croissance économique sont inégalement répartis et les inégalités se creusent dans les pays et entre les pays", relevant qu’"une poignée de personnes détient autant de richesse que la moitié de l’humanité". L’augmentation brutale des inégalités non seulement limite la croissance économique, mais elle est aussi source d’instabilité et de mécontentement, a-t-il souligné.  Rappelant que les dirigeants mondiaux ont promis de ne laisser personne de côté, il a fait valoir que "l’Agenda 2030 et les objectifs du développement durable sont notre contribution à une mondialisation équitable".

La haute-commissaire aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, a souligné qu'"aucun pays n’affiche un bilan parfait en matière de droits de l'Homme; mais ils reconnaissent tous que leur peuple a des droits et que leur gouvernement se doit de les défendre et de les protéger".  Elle a assuré que le Haut-Commissariat continuera à coopérer avec les États membres et à les aider à assumer leurs responsabilités. Mme Bachelet a indiqué que les manifestations des jeunes pour l’adoption de mesures en faveur du climat, ces dernières semaines, lui inspiraient la ferme détermination de poursuivre la lutte pour défendre ces droits.

Protéger et promouvoir les droits de l'homme

S'exprimant lors du débat de haut niveau sur les droits de l'homme dans le contexte du multilatéralisme face aux défis mondiaux, l'ambassadeur Duong Chi Dung a affirmé que le Vietnam soutenait toujours le multilatéralisme et le rôle central de l'ONU dans les efforts de la communauté internationale pour la paix et la sécurité, le développement durable et les droits de l'homme, soulignant qu'il importait de mettre en œuvre avec succès le Programme 2030.

Sur la question du changement climatique, l'ambassadeur a mis l’accent sur la coopération internationale pour faire face au changement climatique et sur la mise en œuvre d’une manière sérieuse des engagements pris dans l’Accord de Paris concernant l’assistance financière, le transfert de technologie et le renforcement des capacités des pays en développement. L'ambassadeur a déclaré que le fait de continuer à respecter, à mettre en œuvre les engagements, les mécanismes de défense des droits de l'homme existants et à poursuivre le dialogue et la coopération sont des mesures efficaces pour protéger et promouvoir les droits de l'homme dans le contexte du multilatéralisme face aux défis mondiaux.

La délégation vietnamienne participera aux différentes discussions de la 40e session ordinaire du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies et contribuera activement au processus de négociation de la construction des documents du Conseil des droits de l'Homme.

Cette 40e session du Conseil des droits de l’Homme durera quatre semaines. Outre le débat de haut niveau, sont prévus de nombreux séminaires, dialogues et discussions sur la situation des droits de l'homme au Myanmar, en RPD de Corée, en Iran, en Érythrée, en Syrie et au Soudan du Sud. En outre, le Conseil des droits de l'Homme adoptera le rapport d'examen périodique universel de 14 pays, dont Arabie saoudite, Sénégal, Congo, Nigeria, Mexique, Maurice, Jordanie, Malaisie, République centrafricaine, Monaco, Belize, Tchad, Chine et Malte. Cette 40e session  devrait s'achever le 22 mars.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.