16/08/2018 15:41
Rassemblant des centaines de bouteilles en plastique abandonnées sur les côtes de Rafah dans la bande de Gaza, Mouath Abou Zeid a fabriqué de toutes pièces un bateau de pêche qui lui permet de subvenir aux besoins de sa famille.
>>Des bouteilles en plastique pour résoudre la crise du logement au Nigeria

L'embarcation en bouteilles de plastique au large de Rafah, dans la bande de Gaza, le 14 août.
Photo: AFP/VNA/CVN

Ce Palestinien de 35 ans, père de quatre enfants, a utilisé de la colle, de vieux filets de pêche et une planche en bois pour façonner la petite embarcation capable de transporter jusqu'à huit personnes, selon lui. Depuis deux semaines, il prend le large environ huit heures par jour et réussit à pêcher entre cinq et sept kilos de sardines, de rougets et d'autres petits poissons qu'il vend aux passants sur la corniche longeant la mer, pour une somme variant entre 20 à 40 shekels (4 à 9 euros).

Les deux petits frères de Mouath Abou Zeid - Mohammed, 23 ans et Achraf, 20 ans - l'accompagnent en mer, faute de trouver du travail. "Je suis peintre artisan mais à cause de la situation (à Gaza), je suis au chômage", affirme l'apprenti pêcheur. "Ce bateau nous a sauvés, ma famille et moi".

La bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, est soumise depuis plus d'une décennie à un sévère blocus terrestre et maritime israélien. Le taux de chômage s'élève à 45%, et 80% des quelque deux millions d'habitants sont tributaires d'une aide, d'après la Banque mondiale.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.