01/12/2018 16:41
Pour sa seconde journée samedi 1er décembre, le Sommet du G20, marqué par de multiples fractures, sera tout entier tourné vers la rencontre en soirée entre Donald Trump et Xi Jinping, qui vont tenter de négocier une trêve commerciale.

>>Guerre commerciale: la Chine espère une solution pendant le G20
 

Les grands dirigeants mondiaux au premier jour du G20, le 30 novembre à Buenos Aires, en Argentine.
Photo: AFP/VNA/CVN


Sous le regard angoissé des marchés, les deux poids lourds de l'économie mondiale, dont l'affrontement à coups de barrières douanières commence à peser sur la croissance, ont prévu un "dîner de travail" en fin de journée.

Signe que l'heure est davantage aux duels qu'aux grandes négociations à vingt, dix ans après un tout premier Sommet du G20 marqué par l'union sacrée face à la crise financière, ce rendez-vous est programmé juste après la fin du programme officiel.

Vendredi 30 novembre, Wall Street a terminé en hausse à la faveur d'un regain d'optimisme sur les relations entre Washington et Pékin. Les analystes veulent voir un signe positif dans la signature vendredi 30 novembre à Buenos Aires par les 
États-Unis, le Mexique et le Canada du nouveau traité de libre-échange nord-américain.

"C'était rassurant de voir" les présidents américain, mexicain et le Premier ministre canadien "enfin signer" le nouvel accord commercial qui les unit et "d'entendre Donald Trump suggérer qu'un compromis pourrait être trouvé avec la Chine", a souligné Christopher Low, économiste pour FTN Financial.

"Il existe des signes positifs, nous allons voir ce qui se passe. Si nous pouvions parvenir à un accord, ce serait bien", a estimé le président américain, champion du protectionnisme, qui souffle depuis plusieurs jours le chaud et le froid sur son face à face avec Xi Jinping.

Son homologue chinois a, lui, demandé aux autres leaders de "défendre le système commercial multilatéral". Il a aussi promis de "poursuivre les réformes" pour ouvrir le marché chinois et mieux protéger la propriété intellectuelle, selon l'agence Xinhua.

Autre moment fort de samedi 1er décembre, la réunion bilatérale entre le Saoudien Mohammed ben Salmane, alias "MBS", et le Russe Vladimir Poutine.

Le cours de l'or noir, en chute libre, est suspendu depuis des semaines à un éventuel accord des deux puissances pétrolières sur une baisse de production.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.