05/08/2018 14:58
Le bébé panda Yuan Meng a fêté samedi 4 août son premier anniversaire au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) sous l’œil des projecteurs et en compagnie de ses fans, avec au programme un gâteau d'anniversaire "spécial bébé panda", a constaté l'AFP.
>>Chine: premiers pandas jumeaux nés d'une mère captive et d'un père sauvage
>>Des bébés pandas sauvages filmés dans une zone frappée par le séisme en 2008

Le bébé panda Yuan Meng, un an, découvre son gâteau d'anniversaire dans son enclos du zoo de Beauval, le 4 août en France. Photo: AFP/VNA/CVN

La journée de Yuan Meng ("la réalisation d'un rêve", ndlr) a débuté par la traditionnelle tétée du matin, suivie d'un jeu avec sa maman Huan Huan en enclos intérieur.

Mère et fils sont ensuite sortis en enclos extérieur où Yuan Meng a découvert un gâteau d'anniversaire confectionné par sa soigneuse à partir de gros glaçons roses et jaunes posés les uns sur les autres, imbibés de sirop et accompagnés de morceaux de carotte et de pomme.

"On a mis son gâteau dehors, ça ne l'a pas du tout intéressé dans un premier temps, il a fait demi-tour et a commencé à grimper à un arbre avant de revenir déguster son gâteau avec sa maman", a raconté Delphine Delord, directrice de communication du zoo, qui accueille en août 8.000 à 10.000 visiteurs par jour et devrait enregistrer un surcroît de fréquentation samedi 4 août.

En raison des fortes chaleurs, Yuan Meng passera l'après-midi dans un enclos intérieur climatisé. Le petit mammifère herbivore, qui ne pesait que 142 grammes à la naissance, pèse aujourd'hui près de 30 kilos et consomme 100 à 200 grammes de bambou par jour. Il dort 8 à 10 heures par nuit et fait 2 à 4 heures de sieste dans la journée.

"Il est joueur, il est coquin (...), il grandit, c'est un gros bébé", a confié à l'AFP la soigneuse Delphine Pouvreau.

Les pandas géants figurent sur la liste rouge mondiale des espèces menacées établie par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), du fait notamment du réchauffement climatique qui menace leur habitat et leur nourriture.

"C'est un animal qui attire l'attention des foules, l'amour", souligne Mme Delord, qui dit "croire à l'intention émotionnelle des gens". "Si on leur parle de quelque chose qu'ils aiment (...), on peut leur parler protection de la biodiversité", poursuit-elle, jugeant cette naissance "importante à la fois pour son espèce et pour l'ensemble des animaux qui sont menacés".

Premier bébé panda né en France, Yuan Meng avait effectué sa première sortie publique mi-janvier. Il devrait prendre son envol pour la Chine lorsqu'il sera sevré, d'ici deux ans.

En décembre, Brigitte Macron lui avait rendu visite à l'occasion d'une grande cérémonie de baptême en présence de dignitaires chinois. Conformément à la tradition, Mme Macron est, avec l'épouse du président chinois Peng Liyuan, la marraine du petit ours.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Un portail d’information sur le tourisme de Hanoï voit le jour Un portail d’information du Service du tourisme de Hanoï a récemment vu le jour avec une forme moderne comme un réseau social. Sa création vise à s’orienter vers un tourisme intelligent dans l’avenir.