14/10/2020 17:08
>>Afghanistan : le retrait américain est tributaire de la réduction de la violence
>>Le chef de l'ONU condamne fermement un attentat suicide en Afghanistan

Longtemps protégés par une base américaine voisine de leurs villages, les habitants du district d'Achin, dans l'Est de l’Afghanistan, redoutent la menace des talibans et du groupe État islamique depuis le retrait des troupes étrangères. "Quand les Américains étaient là, il y avait des drones qui volaient 24 heures par jour", se souvient Kameen Khan, qui vit près d’une ancienne base américaine. "Il n’y avait pas de talibans ou d’État islamique". Mais "dans les mois qui ont suivi leur départ", les deux groupes insurgés "ont redémarré leurs activités", explique-t-il. Des dizaines de membres des forces spéciales américaines étaient déployés à Achin et à Haska Mina, un autre district de la province du Nangarhar, pour combattre l’EI, qui s’était établi dans la zone en 2015.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

La fête Katé des Cham Les Cham, une communauté ethnique vivant essentiellement dans les provinces de Ninh Thuân et Binh Thuân, au Centre, ont organisé du 15 au 17 octobre la Katé, leur plus grande fête de l’année, qui donne lieu à des retrouvailles et à des commémorations diverses.