04/01/2020 21:04
Le Louvre a reçu 9,6 millions de visiteurs en 2019, en-deçà du record absolu de 2018 (10,2 millions), baisse que sa direction explique par sa politique "volontariste" de gestion de l'afflux l'été, pour des visites plus confortables, avec moins d'attente.
>>Derniers préparatifs au Louvre pour l'exposition Léonard de Vinci
>>Nouveau record pour le Louvre: plus de 10 millions de visiteurs en 2018
>>Le Louvre, en passe de battre son record de fréquentation, va lancer des nocturnes gratuites

La Pyramide du Musée du Louvre, le plus visité au Monde, qui a reçu 9,6 millions de visiteurs en 2019. Photo : AFP/VNA/CVN

Avec 10,2 millions de visiteurs l'an dernier, le musée le plus visité au monde avait enregistré une hausse de 25% par rapport à 2017 (8,1 M), battant son propre record (9,7 M en 2012). Le chiffre de 2019 est le troisième meilleur résultat dans l'histoire du Louvre.

"Le vrai changement est intervenu à l'été 2019 - juin, juillet, août - où nous avons accueilli en moyenne 20 % de moins qu'en 2018. Cela fait 600.000 visiteurs en moins. C'était volontariste. On a cherché à limiter la fréquentation pour qu'elle ne dépasse pas comme en 2018 le million de visiteurs par mois. On a eu à déclarer certains jours le musée fermé", a expliqué le président-directeur du Louvre, Jean-Luc Martinez.

"Nous sommes, a-t-il dit, le seul établissement culturel au monde à prendre ce tournant. Nous disons aux gens très clairement : nous voulons travailler ensemble pour une meilleure qualité de l'accueil et ne pas accueillir plus, toujours plus, parce que ce ne sera pas possible". M. Martinez a souligné que la réservation sur internet, à laquelle recourent quelque 50% des visiteurs, est fortement "préconisée". "On ne peut pas rendre la réservation obligatoire", comme c'est le cas pour l'exposition phare Léonard de Vinci qui s'est ouverte fin octobre.

"Les messages que nous faisons passer (sur internet notamment), c'est que seule la réservation garantit l'entrée dans le musée dans les trente minutes, avec un confort de visite". M. Martinez a jugé peu impactant l'effet "gilets jaunes" sur cette fréquentation annuelle en baisse : "75 % de visiteurs sont étrangers (Américains, Chinois en tête) et donc, ayant préparé leurs voyage très longtemps à l'avance, ils se sont présentés".

"Il y a eu, a-t-il aussi estimé, peu d'impact des grèves. La fréquentation est équivalente à celle des autres mois de l'année". "Nous avons réussi à ouvrir tous les jours, parfois avec un peu de retard. On n'ouvre pas toujours en fonction de ce qu'on avait prévu. Il y a 20 % des personnels qui n'arrivent pas à venir. Personnels et visiteurs sont limités par les transports".

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.