17/04/2017 18:27
Un nouveau projet de réforme de l’éducation générale a été récemment lancé par le ministère de l’Éducation et de la Formation. Financé par les crédits préférentiels de la Banque mondiale d’un montant de 77 millions de dollars, il a pour but d’améliorer les résultats des études à travers l’élaboration et le développement d’un nouveau programme d’enseignement. Tel était l’annonce le Professeur Nguyên Minh Thuyêt, responsable dudit projet.
>>Lancement d’un projet de rénovation de l’éducation générale
>>L’éducation et la formation après 30 ans de Renouveau

Ce nouveau projet de réforme de l'éducation générale vise à améliorer notamment la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage dans les écoles des 63 villes et provinces du pays.
Photo: Quy Trung/VNA/CVN


Conformémen au projet de réforme de l’éducation générale, crée par le ministère de l’Éducation et de la Formation et approuvé par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, le système des disciplines de l’éducation générale sera divisé en quatre catégories. Ce sont : des disciplines obligatoires, celles obligatoires avec différenciation, des matières au choix libres et celles au choix mais obligatoires.

Concrètement, les disciplines obligatoires sont toutes celles que les élèves doivent suivre. Les disciplines obligatoires ayant la différenciation sont celles dont le contenu a été établi selon divers modules ou des sujets différents. Certains sujets d’entre eux sont imposés mais quelques autres dépendent du choix des élèves et des conditions des établissements scolaires. 

Les matières non obligatoires seront choisies par les écoliers qui répondent de leurs capacités et de leurs souhaits, concernant l’orientation professionnelle après la sortie des écoles.

Les matières au choix mais obligatoires sont celles sur l’orientation professionnelle que les élèves doivent choisir au lycée selon les réglementations du ministère de l’Éducation et de la Formation.

Le nouveau point de ce projet se concentre sur la division de l’enseignement générale en deux étapes. La première est l’enseignement de base qui comporte 5 ans à l’école primaire et 4 ans au collège. À cette étape, la formation permet aux élèves d’accumuler des connaissances de base. Certaines disciplines seront coupées ou intégrées aux autres afin de rendre le programme d’enseignement plus efficace.

La deuxième est consacrée aux orientations professionnelles (3 ans au lycée) qui préparent les écoliers des savoirs généraux en la matière. Parallèlement, ils ont l’occasion d’approcher un nombre de métiers qu’ils souhaitent suivre dans l’avenir.


L'orientation professionnelle est un contenu important qui permet aux élèves de mieux choisir leur métier dans l'avenir. Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

Comment sont réparties les disciplines?

À l’école primaire, les matières obligatoires sont : Vietnamien, mathématiques, langue vivante, sciences de la vie et de la terre. Les disciplines obligatoires ayant la différenciation : informatique, technologies, éducation physique, art, créativité. La langue des ethnies minoritaires est au choix des élèves. Spécialement, les écoliers pratiqueront des séances d'auto-apprentissage avec l'aide de l’enseignant.

Au collège, les disciplines obligatoires sont : littérature, mathématiques, langue étrangère, éducation civique, histoire, géographie, sciences naturelles. Celles obligatoires ayant la différenciation : informatique, technologies et orientations professionnelles, éducation physique, art et créativité. Les matières au choix : langues des ethnies minoritaires, 2e langue vivante.

Au lycée, pour la 10e (soit la seconde au système de l'éducation française) les disciplines obligatoires sont littérature, maths, langue vivante, sciences économiques et juridiques, chimie, physique, histoire, géographie, biologie, design et technologie, éducation de défense et de sécurité. Les disciplines obligatoire ayant la différenciation : informatique, éducation physique, activités artistiques, créativité.

Pour les élèves des 11e et 12e (soit la première et la terminale au système de l'éducation française) les matières obligatoires sont littérature, maths, langue vivante, éducation physique, éducation de défense et de sécurité, créativité.

Les matières au choix mais obligatoires (au moins trois matières) : sciences économiques et juridiques, histoire, géographie, biologie, chimie, physique, informatique appliquée, design et technologies, beaux-arts.
 
Thu Hà Ngô/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.