09/10/2019 09:36
Des pilotes de la compagnie texane Southwest Airlines ont annoncé lundi 7 octobre avoir porté plainte contre le constructeur américain Boeing en l'accusant de les avoir "délibérément trompés" à propos du 737 MAX, modèle cloué au sol après deux crashes mortels.
>>Toujours pas de date pour le retour dans le ciel du Boeing 737 MAX
>>L'Indonésie met en cause le Boeing 737 MAX


Des 737 MAX de Boeing utilisés par la compagnie Southwest Airlines Boeing immobilisés au sol, le 28 mars à Victorville (Californie).
Photo : AFP/VNA/CVN

"Il faut que nous puissions faire confiance à Boeing quant à la divulgation sincère des informations nécessaires au fonctionnement de nos avions en toute sécurité", a dit le capitaine Jonathan Weaks, président de l'Association des pilotes de Southwest Airlines (SWAPA).

Or "dans le cas du 737 MAX, ça n'a absolument pas été le cas", selon lui.

La plainte, déposée à Dallas (Texas, sud des États-Unis), avance que Boeing a faussement prétendu que l'avion était en état de navigabilité.

Près de 350 personnes ont trouvé la mort dans des crashes en Indonésie, en octobre 2018, et en Éthiopie en mars 2019. Dans les deux cas, les pilotes ont connu des difficultés à contrôler l'avion après l'activation du système de gestion anti-décrochage MCAS, selon les enquêtes préliminaires.

L'immobilisation des 737 MAX depuis mars a annulé plus de 30.000 vols de Southwest prévus et causé un manque à gagner de plus de 100 millions de dollars pour ses pilotes, selon la SWAPA.

Cette compagnie est celle qui utilisait le plus de ces appareils, lesquels pourraient ne reprendre le transport de passagers qu'en 2020.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam Le Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam, réunissant 15 agences de voyage vietnamiennes et des partenaires russes, s’est ouvert lundi 21 octobre dans la ville russe.