15/09/2018 16:29
Game of Thrones fait son grand retour lundi 17 septembre à la traditionnelle cérémonie des Emmy Awards, l'équivalent des Oscars pour la télévision américaine. La série de HBO pourra-t-elle reprendre sa couronne à The Handmaid's Tale: la servante écarlate, avec des concurrents solides en embuscade?
>>Game of Thrones et Netflix en tête des nominations
>>HBO commande le pilote d'un prequel de Game of Thrones
>>Veep remporte l’Emmy de la meilleure série comique

Une statuette pour les Emmy Awards, cérémonie de récompenses de la télévision américaine qui aura lieu le 17 septembre à Los Angeles.
Photo: AFP/VNA/CVN

Absente l'an dernier en raison d'un calendrier de diffusion défavorable, la célébrissime série médiévale-fantastique a déjà récolté sept récompenses dans des catégories techniques la semaine dernière, lors des Creative Awards. Et beaucoup s'attendent à ce que Game of Thrones transforme l'essai lundi 17 septembre au Microsoft Theater de Los Angeles.

Mais les experts du site Gold Derby, une référence dans les pronostics pour la saison des prix à Hollywood, prédisent de leur côté une chasse décevante aux dragons de Westeros. Selon eux, la série, certes passionnante mais en fin de vie, ne devrait pas faire le plein de statuettes, et l'Emmy de la meilleure série dramatique devrait aller au tenant du titre, The Handmaid's Tale: la servante écarlate, de la chaîne Hulu.

Cette adaptation frappante d'un roman de Margaret Atwood, qui dépeint une Amérique totalitaire et rétrograde ayant institutionnalisé l'oppression des femmes, notamment à des fins de reproduction, pourrait en effet bénéficier de la popularité du mouvement #MeToo.

Pour d'autres, c'est The Americans -saga FX sur des taupes soviétiques du KGB durant la Guerre froide-, dont les récompenses aux Emmy Awards n'ont jusqu'à présent pas été à la hauteur de l'engouement du public, qui pourrait enfin obtenir ce prix très convoité.

D'autres concurrents sérieux sont aussi en lice, comme les androïdes du western futuriste Westworld (HBO), les succès du site Netflix (The Crown, sur la reine Elizabeth II, la série fantastique et rétro Stranger Things), ou encore la saga familiale de NBC This Is Us.

House of Cards, dont la production a été mise à mal par les accusations d'agression sexuelles contre Kevin Spacey, est en revanche hors course.

Il n'y a pas de "vainqueurs évidents" comme cela a pu être le cas par le passé, relève Robert Thompson, professeur de culture populaire et d'histoire de la télévision à l'Université Syracuse dans l'État de New York.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.