28/08/2018 09:40
Un rapport de l'ONU publié lundi 27 août a révélé que près de 570 millions d'enfants dans le monde n'avaient pas accès à l'eau potable.
Près de 570 millions d'enfants dans le monde n'avaient pas accès à l'eau potable. Photo: UNICEF/CVN

Cette évaluation de l'accès à l'eau et aux installations sanitaires à l'école, la première au niveau mondial, a été réalisée par l'Organisation mondiale de la Santé et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), et révèle que 620 millions d'enfants dans le monde n'ont pas accès à des toilettes décentes à l'école, tandis que 900 millions ne peuvent pas se laver les mains correctement.

Le rapport ajoute que près de la moitié des écoles (47%) ne fournissent pas de savon aux enfants. Les chercheurs observent également que les enfants en école maternelle ou primaire ont moins souvent accès à l'eau potable et à des toilettes que les élèves d'écoles secondaires. Ce rapport met en garde que ce phénomène affecte les jeunes enfants à un moment de leur vie important pour "leur développement cognitif et physique et leur croissance", ajoutant que les diarrhées provoquées par l'eau sale et les mauvaises conditions des toilettes tuent un enfant de moins de cinq ans toutes les deux minutes.

Ce rapport souligne l'importance des toilettes et des installations sanitaires dans les écoles, en particulier pour les jeunes filles, qui ont plus de chances d'assister aux cours et de mener à terme leur éducation si ces installations sont disponibles. L'un des objectifs de développement durable des Nations unies est d'assurer à tous les habitants un accès à l'eau décente et à des installations sanitaires d'ici à 2030. Cela signifie que tous les ménages, écoles, installations de santé et lieux de travail devraient être équipés d'infrastructures sanitaires et d'approvisionnement en eau décente à cette date.

Xinhua/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.