14/11/2017 10:13
>>Syrie : les jihadistes de l'EI reprennent au régime un bastion stratégique
>>Syrie : l'armée encercle la dernière ville aux mains de l'EI

Au moins 53 personnes, dont une majorité de civils, ont été tuées lundi 13 novembre dans des raids aériens sur un marché dans une zone de désescalade du nord de la Syrie, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Plus tôt dans la journée, cette ONG avait affirmé que 29 civils, dont cinq enfants, avaient perdu la vie dans la ville d'Atareb. Située dans l'ouest de la province d'Alep et contrôlée par différents groupes rebelles, Atareb a été la cible de trois frappes aériennes, a précisé l'ONG sans être en mesure de donner des précisions sur les auteurs des frappes. Le nombre de morts pourrait être revu à la hausse en raison du grand nombre de blessés dont certains dans un état grave, souligne l'OSDH. Déclenché en 2011, le conflit en Syrie a fait plus de 330.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Début de la fête printanière de Yên Tu La fête printanière de Yên Tu a été inaugurée dimanche 25 février dans la ville d'Uông Bi, débutant les festivités folkloriques printanières dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).