12/03/2019 09:03
>>Deux femmes ayant rejoint l'EI en Syrie déchues de leur nationalité britannique
>>Syrie: les forces antijihadistes reprennent leur assaut décisif contre l'EI
>>En Syrie, les derniers jihadistes de l'EI repliés dans un camp de fortune

Au moins 50 personnes ont été tuées lundi 11 mars dans des frappes aériennes dirigées par les États-Unis contre le dernier bastion de l'État islamique (EI) dans l'Est de la Syrie, a rapporté l'agence de presse officielle syrienne SANA. Les frappes aériennes ont visé la zone contrôlée par l'EI dans la ville de Baghouz, dans la campagne de l'est de la province de Deir ez-Zor. La plupart des victimes étaient des femmes et des enfants, a précisé SANA. Ces frappes interviennent après que les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis ont annoncé dimanche 10 mafs avoir repris leur offensive contre le dernier bastion de l'EI, après l'expiration du délai accordé aux combattants de l'EI et à leurs familles pour quitter la ville de Baghouz. Les FDS avaient initialement annoncé le lancement de leur dernière grande offensive contre l'EI au début du mois, mais l'avaient finalement suspendue pour laisser aux membres de l'EI une occasion de quitter la zone de leur plein gré. Des milliers de personnes, y compris des combattants de l'EI, ont quitté la région, mais d'autres ont refusé de le faire. Les FDS, une milice à majorité kurde soutenue par la coalition dirigée par les États-Unis, sont engagées depuis septembre dernier dans une vaste offensive visant à expulser l'EI de la rive orientale de l'Euphrate, dans l'est de la Syrie. Les derniers combattants de l'État islamique sont maintenant assiégés dans une zone de moins de 2 km² dans la campagne de Baghouz.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.