14/02/2020 21:42
L'épidémie du nouveau coronavirus a entraîné une "réduction potentielle de 4 à 5 milliards de dollars" de revenus pour les compagnies aériennes du monde entier a annoncé jeudi 13 février l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) dans un communiqué.
>>Wall Street en léger repli, rattrapée par les craintes sur le coronavirus
>>La Bourse de Paris rattrapée par les appréhensions liées à l'épidémie (-0,19%)
>>Le bilan explose en Chine, les États-Unis prennent leurs distances

Selon l'OACI, 70 compagnies aériennes ont annulé tous les vols de et vers la Chine à cause du nouveau coronavirus. Photo : AFP/VNA/CVN

L'organisation onusienne a rapporté que "70 compagnies aériennes ont annulé tous les vols internationaux à destination et en provenance de Chine" et "50 autres compagnies aériennes ont réduit leurs activités aériennes". En conséquence, cela a entraîné une "réduction de 80% de la capacité aérienne étrangère pour les voyageurs à destination et en provenance de Chine et une réduction de 40% de la capacité aérienne des compagnies aériennes chinoises", selon des estimations préliminaires de l'organisation.

Le premier trimestre de 2020 a connu une "réduction de 39% à 41% de la capacité des passagers, soit une réduction de 16,4 à 19,6 millions de passagers, par rapport aux prévisions des compagnies aériennes". "Avant l'épidémie, les compagnies aériennes avaient prévu d'augmenter la capacité de 9% sur les liaisons internationales à destination et en provenance de Chine pour le premier trimestre de 2020 par rapport à 2019", a précisé l'organisation. L'OACI estime que le Japon pourrait perdre 1,29 milliard de dollars de recettes touristiques et la Thaïlande en perdre 1,15 milliard.

En outre, l'organisation souligne que les conséquences de l'épidémie du virus devraient être "plus importantes que celles causées par l'épidémie de SRAS en 2003". La Chine a fermé les portes de plusieurs de ses villes et interdit les voyages organisés de ses ressortissants à l'intérieur du pays et vers l'étranger, pour tenter de contenir la contamination. Des pays comme le Royaume-Uni, l'Allemagne et les États-Unis y déconseillent tout voyage. Le nombre total des morts en Chine continentale a atteint 1.483. Plus de 64.600 personnes ont été contaminées dans le pays.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.