16/02/2020 15:28
Et de trois pour Juan Sebastian Molano ! Le Colombien de UAE Team Emirates a remporté une troisième victoire dans l'édition 2020 du Tour de Colombie, à l'issue d'un spectaculaire sprint final avec son compatriote Alvaro Hodeg, samedi 15 février dans l'avant-dernière étape de la course cycliste.
Le Colombien Juan Sebastian Molano remporte au sprint la 5e étape du Tour de Colombie, le 15 février 2020 à Zipaquira.
Photo : AFP/VNA/CVN

Moleno, 25 ans, a à nouveau devancé le coureur de Deceuninck Quick-step. Un autre Colombien, Jonathan Restrepo (Androni Giocattoli), s'est classé troisième, légèrement derrière.

"Le dernier kilomètre a été compliqué, un peu technique et le Deceuninck maitrise bien sa tactique", a déclaré Moleno après l'arrivée.

Après cette 5e et avant-dernière étape, de 182,6 km entre les localités de Paipa et Zipaquira, l'équipe américaine d'Education First a toutefois conservé sa suprématie au classement général avec en tête Sergio Higuita, puis Daniel Martinez et Jonathan Caicedo.

Avec un temps de 4h05:59, Molano s'est arrogé sa quatrième victoire en carrière au Tour de Colombie, après un premier succès dans l'édition 2019.

Cette année, après avoir emporté les deuxième et troisième étapes, Molano a régné samedi sur les terres d'adoption d'Egan Bernal, vainqueur du Tour de France.

L'équipe Deceuninck Quick-step a donné le rythme dans les derniers mètres, mais Molano a bénéficié du soutien de son compatriote Sergio Luis Henao et de l'Argentin Maximiliano Richeze, qui lui a ouvert la voie pour affronter et défaire Hodeg.

La dernière étape de cette troisième édition du Tour de Colombie passera dimanche par Bogota avant d'arriver à El Verjon, col de montagne de deuxième catégorie, à 3.290 mètres.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.