04/12/2020 01:38

>>Le non-respect de l'Accord de Paris pourrait coûter 600.000 milliards USD
>>Les États-Unis officialisent leur sortie de l'accord de Paris sur le climat


2020 s'annonce comme l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées, et il y a un risque que la hausse du mercure dépasse les 1,5°C, seuil gravé dans le marbre de l'Accord de Paris, d'ici à 2024, alerte mercredi 2 décembre l'ONU. "L'équilibre écologique de la planète est rompu" et "l'humanité fait la guerre à la nature, c'est suicidaire", a dénoncé le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, réclamant que le sommet du 12 décembre pour marquer le 5e anniversaire de l'Accord de Paris sur le climat permette de déclencher un véritable mouvement. La Nouvelle-Zélande n'a pas attendu, proclamant mercredi l'état d'"urgence climatique". Le pays, dont les côtes sont menacées par le réchauffement, suit un mouvement lancé le 1er mai 2019 par le Parlement britannique, suivi par l'Irlande. "Faire la paix avec la nature" doit "être la priorité absolue pour tout le monde, partout", a lancé le chef de l'ONU, en se félicitant des premiers engagements vers la neutralité carbone émis par la Chine, l'Union européenne, le Japon ou la République de Corée. Selon le rapport annuel provisoire de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) sur l'état du climat mondial, la décennie qui s'achève sera la plus chaude jamais observée, de même que les six années écoulées depuis 2015. Selon les données provisoires, 2020 atteint le deuxième rang des années les plus chaudes, après 2016 et avant 2019, avec une température moyenne mondiale entre janvier et octobre supérieure d'environ 1,2°C à celle de la période de référence 1850-1900.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.